Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dr Pierre Saint-Jalmes : "Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des conséquences irréversibles"

Actualités santé

Dr Pierre Saint-Jalmes : "Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des conséquences irréversibles"

[ Publié le 2 juin 2012 ]

L’hygiène bucco-dentaire n’est pas qu’une affaire d’haleine ou d’esthétique. Elle permet de se protéger des caries mais aussi d’éviter des maladies graves. Décryptage avec Pierre Saint-Jalmes, chirurgien-dentiste.

saint-jalmes-expert-psm

Que préconisez-vous en matière d’hygiène bucco-dentaire ?
Pierre Saint-Jalmes
– Il est primordial, pour pratiquer un brossage dentaire efficace, de regarder ses dents et de penser à tous les endroits qu’il faudra nettoyer le mieux possible. La brosse doit effectuer de petits mouvements de rotation sur toutes les faces, en débordant sur les gencives. Ce brossage doit avoir lieu après chaque repas, et surtout le soir avant de s’endormir. C’est le moment le plus important de la journée car, pendant notre sommeil, la production de salive qui nous aide à combattre les acides et les bactéries diminue.

L’autre conseil majeur est d’éviter le grignotage entre les repas. Le contact trop fréquent des aliments et des boissons sucrées et acides avec l'émail des dents provoque une déminéralisation de surface à l'origine des caries. Par ailleurs, le grignotage diminue l’effet protecteur et reminéralisant de la salive.

Quels gestes de prévention préconiser chez les enfants ?
Pierre Saint-Jalmes
– Jusqu’à six ans, il faut choisir un dentifrice adapté, qui contient moins de fluor que celui des adultes. À cet âge-là, les enfants n’effectuent pas un brossage assez efficace et risquent aussi d’avaler du dentifrice. En fait, le meilleur brossage reste celui effectué avec l’aide des parents. Je recommande l’utilisation d’une brosse électrique : les mouvements sont plus réguliers qu’avec une brosse manuelle.

Pour les bébés, il suffit simplement d’essuyer les premières incisives avec une compresse. Enfin, il est nécessaire d’emmener très tôt et régulièrement son enfant chez le dentiste afin d’évaluer son risque carieux. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs : héréditaires, comportementaux, mais aussi alimentaires. L'utilisation de biberons d'eau sucrée ou aromatisée, voire de sodas chez le jeune enfant, est évidemment à proscrire.

Y a-t-il des signes d’alerte qui doivent inciter à consulter ?
Pierre Saint-Jalmes
– Il ne faut surtout pas attendre un quelconque signe d’alerte pour se rendre chez son dentiste ! La fréquence des rendez-vous de contrôle est à déterminer avec votre chirurgien-dentiste qui évaluera votre risque carieux et parodontal. Si votre risque carieux est élevé, il est recommandé de consulter tous les 3 mois. Sinon, une consultation par an suffit. Il faut bien comprendre qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire n’est pas qu’une affaire d’haleine ou d’esthétique. En plus de la destruction des dents et du risque de déchaussement, elle peut provoquer des maladies touchant des organes comme le cœur (endocardite) ou des problèmes articulaires (tendinites). Pour rester en bonne santé et garder un beau sourire, prenons soin de nos dents !

Propos recueillis par Jérôme Guedj.



Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER