Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Des voisins trop bruyants peuvent être nocifs pour la santé

Actualités santé

Des voisins trop bruyants peuvent être nocifs pour la santé

[ Publié le 12 juin 2012 ]

Selon un rapport de l'Académie nationale de médecine, les nuisances sonores causées par le voisinage peuvent être à l'origine de nombreux troubles de santé. L’institution préconise donc l’ajout d’une information sur les performances acoustiques des habitats lors des transactions immobilières.

bruit-voisins-nocif_priorite_sante_mutualiste

Près deux Français sur trois se plaignent du bruit que font leurs voisins : disputes, musique, tondeuse, bricolage. Or selon l’Académie de médecine, les effets de ces nuisances sonores "sur le sommeil apparaissent dès le niveau sonore de 30dB" et "les perturbations sont d'autant plus marquées que le bruit s'intensifie".

Les répercusions peuvent être importantes sur la santé, suscitant l’irritabilité, l’anxiété, ou encore une fatigue chronique, souligne l’Académie.

Le bruit facteur de maladies cardiovasculaires
De plus, notre organisme réagissant à la stimulation sonore, les nuisances sonores participent à l'accélération de la fréquence cardiaque. "Le bruit pourrait être à l'origine de 3% des décès par maladies cardiaques", explique le Pr François Legent, auteur du rapport. "Par effet de stress, il entraîne des modifications endocriniennes qui ont des répercussions sur le système immunitaire", ajoute-t-il.

Créer une performance acoustique des habitats
L'Académie de médecine recommande donc "d'ajouter une information sur les performances acoustiques des habitats lors des transactions immobilières". Mais aussi de sensibiliser les architectes et les entreprises de construction à l'importance de la qualité acoustique des logements.

Source : Académie nationale de médecine, 11 juin 2012

(Destination santé ©)

Mot-clef : Pollution sonore

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le silence, ça s'apprend !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

silence-zenitude