Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Ambroisie : une journée pour se débarrasser de cette plante allergisante

Actualités santé

Ambroisie : une journée pour se débarrasser de cette plante allergisante

[ Publié le 22 juin 2012 ]

Yeux qui piquent, gorge qui gratte, nez qui coule, ces quelques symptômes de l'allergie sont peut être causés l'ambroisie. Alors mieux vaut l'éliminer avant qu'elle ne fleurisse. Ça tombe bien, le mois de juin est la période la plus propice à l'arrachage de cette plante.

ambroisie-allergie_priorite_sante_mutualiste

Plante envahissante, l'ambroisie possède un pollen très allergisant. La Direction générale de la santé (DGS) propose, samedi 23 juin, une journée d'information et surtout de lutte contre cette mauvaise herbe "afin de l'éliminer avant le démarrage de sa floraison". Alors, à vos gants, à condition de ne pas être allergique bien sûr.

L'ambroisie pousse partout
Saviez-vous qu'il suffit seulement de quelques grains de pollen d'ambroisie pour déclencher un cortège de symptômes chez les sujets allergiques? En France, d'ailleurs, 6 à 12% de la population est sensible à cet allergène, qui provoque toux, urticaire, eczéma ou encore conjonctivite. La région Rhône-Alpes est la plus affectée par la présence de cette plante. Cependant, elle a tendance aujourd'hui à proliférer sur l'ensemble du territoire national, notamment sur les espaces agricoles, les chantiers de construction, les terres à l'abandon.

Limiter l'expansion de la plante
Comment lutter contre cette plante? Il est possible de "s'attaquer" à l'ambroisie dès le mois de juin. Dès "que la plante est suffisamment développée pour être reconnaissable, mais avant sa floraison" au mois de juillet. En effet, les plants doivent être détruits afin de "limiter la reproduction et l'extension de la plante". Par précaution, les allergiques au pollen d'ambroisie devront s'abstenir de tout contact avec cette herbe, même non fleurie. Pour les autres, le port de gants de jardinage est vivement recommandé.

Différentes techniques d'arrachage
Ensuite, suivant la taille de la surface à nettoyer, différentes techniques sont envisageables : l'arrachage manuel, la tonte, le fauchage. Il existe également le déchaumage qui consiste à enfouir chaumes, tiges de céréales, et restes de pailles dans le sol. On peut aussi utiliser un désherbant chimique, en dernier recours. La DGS préconise une utilisation "raisonnée, en respectant les modes d'emploi".

Resemer des végétaux
Ultime précaution, enfin : les terrains ne devront "pas être laissés nus ou en friche". Les autorités recommandent donc de "les recouvrir systématiquement avec un couvert végétal dense de type paillage ou copeaux de bois". Pour en savoir davantage sur cette journée et sur les techniques d'arrachage, rendez-vous sur : www.ambroisie.info.

Source : Direction générale de la santé, le 21 juin 2012

(Destination santé ©)

Mot-clef : Allergie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER