Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Adolescents : comment limiter la transpiration

Actualités santé

Adolescents : comment limiter la transpiration

[ Publié le 5 juin 2012 ]

La transpiration fait partie des ces nombreux bouleversements hormonaux qui se manifestent à l'adolescence. Quelques conseils pour limiter les auréoles et les mauvaises odeurs.

deo-2

L'adolescence, décidément, est une période bien difficile à vivre... Non seulement l'acné guette, mais, en plus, c'est à ce moment que la transpiration commence à se manifester, particulièrement au niveau des aisselles. En cause : les glandes sudoripares apocrines, principalement concentrées sous les aisselles, qui s'activent à la puberté. "Leur mise en route est responsable de la transpiration et de ses éventuelles manifestations disgracieuses, voire gênantes", explique le Dr Catherine Gaucher, dermatologue à Paris. Pour faire face à la situation, c'est le moment de s'initier à l'usage du déodorant.

Utiliser le déo avec modération
"Aujourd'hui, l'exigence de performance en matière de déodorants ne cesse d'augmenter, continue la spécialiste. Entre les déos qui ne laissent pas de traces et ceux qui garantissent une efficacité supérieure à 24 heures, les ados ont le choix." Attention, cependant, à ne pas en abuser. Pour le Dr Gaucher, "la sensation de transpirer est nouvelle et désagréable. Elle pousse les adolescents à utiliser ce type de produit avec outrance. Mais les abus peuvent déclencher des réactions cutanées. Surtout lorsque le déodorant utilisé contient de l'alcool."

L'hygiène avant tout
"Le déodorant n'est pas un parfum et encore moins un cache-misère", prévient Catherine Gaucher. Ce n'est pas lui qui vous permettra de lutter efficacement contre les mauvaises odeurs. Seule une hygiène corporelle irréprochable vous en préservera." En réalité, les mauvaises odeurs ne sont pas dues à la transpiration elle-même. C'est la prolifération bactérienne qui en est la cause.

Quelques conseils pour limiter la transpiration
- Une douche quotidienne est la meilleure des préventions ;
- Le séchage lui aussi, revêt une importance primordiale. L'humidité est en effet l'alliée des bactéries. "Pour une meilleure efficacité, vous pouvez même utiliser un sèche-cheveux à froid", conseille le Dr Gaucher ;
- Changez chaque jour de tee-shirt et de linge de corps. Eux aussi à la fin de la journée sont des nids à bactéries ;
- Utilisez un déodorant ou un anti-transpirant. Mais attention ce dernier, comme son nom l'indique, contribue à bloquer le processus naturel de transpiration. Son utilisation quotidienne n'est donc pas recommandée.
- Evitez, enfin, d'appliquer ces produits juste après vous être rasé ou épilé des aisselles. Vous éviterez les réactions inflammatoires.

Source : Interview du Dr Catherine Gaucher, 11 mai 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Une bonne résolution !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

bonne-resolution-2016