Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Prématurés : la technique de la "mère kangourou"

Actualités santé

Prématurés : la technique de la "mère kangourou"

[ Publié le 30 mai 2012 ]

Apaiser le nouveau-né prématuré, lui apporter la chaleur nécessaire à son bien-être : la technique de la "mère kangourou" qui consiste à porter son enfant, peau contre peau, présente de nombreux avantages.

technique-kangourou-premature_priorite_sante_mutualiste

La méthode de la "mère kangourou" consiste pour une jeune maman - ou un jeune papa ! - à porter son enfant sur le ventre, avec un contact peau contre peau. Cette technique est préconisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), particulièrement pour les enfants prématurés.

Elle contribue  à la bonne santé et au bien-être des nourrissons, et en particulier des nouveau-nés nés avant terme. L'OMS vient de publier à ce propos, une brochure d'explications très instructive. La technique est facile à mettre en oeuvre. Comme le document l'explique, schéma à l'appui, elle permet d'apporter à l'enfant toute la chaleur dont il a grand besoin. C'est particulièrement précieux dans les pays défavorisés, qui ne disposent pas toujours de couveuses.

Son efficacité ne s'arrête pas à la protection thermique apportée à l'enfant. La technique du kangourou s'est aussi avérée efficace pour instaurer l'allaitement maternel, et pour favoriser les liens affectifs entre la mère et son enfant. Et cela quels que soient le milieu social, le poids de naissance, l'âge gestationnel et les conditions cliniques de l'enfant.

Concrètement, la méthode de la mère kangourou se pratique ainsi : dès que possible le parent, en général la mère, place le nouveau-né contre sa poitrine. Il est totalement nu. Ainsi positionnés peau contre peau avec leur parent, en continu et de façon prolongée, les nourrissons peuvent quitter l'hôpital plus rapidement.

Un kangourou qui vient de Colombie
Si cette méthode est particulièrement utile dans les pays ou les régions privées de services pour prématurés, elle l'est aussi dans les pays riches. En effet, douce et efficace, elle permet d'éviter l'agitation habituellement rencontrée dans les hôpitaux. A l'origine, la méthode "mère kangourou" a été mise au point par Rey et Martinez, à Bogotá en Colombie. Il s'agissait pour ses inventeurs, de développer une alternative au manque de couveuses destinées aux nourrissons-nés avant terme, et qui avaient surmonté leurs problèmes initiaux. Ils avaient seulement besoin d'être nourris, et de grandir en atmosphère protégée. Près de deux décennies d'expérience et de recherches ont permis de constater que les soins "kangourou" sont bien plus qu'une solution de remplacement à la couveuse.

Source : OMS, mai 2012

(Destination santé ©)

Mot-clef : Prématurité

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés