Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Obésité : intervenir dès que possible !

Actualités santé

Obésité : intervenir dès que possible !

[ Publié le 14 mai 2012 ]

Les interventions ciblées auprès des jeunes parents permettraient de réduire le risque de surpoids dès les premiers mois de la vie de l'enfant.

prevention-obesite_priorite_sante_mutualiste

La prévention de l'obésité commence dès les premiers mois de la vie. En effet selon un travail australien présenté au 19ème congrès européen sur l'obésité qui se tient actuellement à Lyon, des interventions ciblées auprès des jeunes parents permettraient de réduire le risque de surpoids. Et cela, dans des proportions considérables.

Le Pr Louise A. Baur et son équipe (Université de Sydney) ont suivi 667 femmes pendant 2 ans. Au début de l'étude, celles-ci venaient de donner naissance à leur premier enfant. Toutes vivaient dans des quartiers populaires de la banlieue de Sydney.

Un premier groupe qui a servi de contrôle, n'a bénéficié d'aucune intervention spécifique durant les 2 années de suivi. En revanche, les mères qui étaient intégrées au deuxième groupe ont reçu la visite régulière d'une infirmière : à sept reprises en deux ans.

La première s'est faite un mois après la naissance, puis d'autres ont suivi pour le 3ème, 5ème, 9ème, 12ème, 18ème et 24ème mois. Ces interventions ont été menées de manière à informer les parents sur :
- l'importance de l'allaitement maternel et l'intérêt de sa poursuite ;
- la mise en place« au bon moment » de la diversification alimentaire;
- l'importance de diminuer le temps passé devant les écrans ;
- La nécessité de privilégier la consommation de fruits et légumes.

Au 12ème mois, et en comparaison avec le groupe contrôle, l'auteur a observé un allongement de la durée d'allaitement et un strict respect des consignes données, concernant l'introduction des aliments solides. De manière générale, après deux ans de suivi, Louise Baur a relevé une différence considérable dans l'indice de masse corporelle (IMC) des enfants.

Une différence de, de 0,38 kg/m2 entre les enfants du groupe contrôle (16,87 kg/m2) et les enfants qui ceux avaient bénéficié des conseils d'une infirmière (16,49 kg/m2). « Ces résultats illustrent la nécessité d'intervenir le plus précocement possible auprès des populations les plus vulnérables », indique le Pr Baur. Avec son équipe, elle a souhaité poursuivre ce travail. Tous les enfants seront ainsi suivis jusqu'à l'âge de 5 ans.

Source : de notre envoyé spécial au 19è congrès européen sur l'obésité (Lyon 9-12 mai), 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

ECHANGER