Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Comment savoir si un enfant est mûr pour la colo ?

Actualités santé

Comment savoir si un enfant est mûr pour la colo ?

[ Publié le 14 mai 2012 ]

Comment savoir si son enfant n'est pas trop jeune pour partir en colonie de vacances ? Comment le préparer au mieux à cette vie en collectivité ? Conseils.

colonie-jeune-enfant_priorite_sante_mutualiste

N'est-il pas trop jeune ? Saura-t-il s'endormir sans son câlin du soir ? Si vous hésitez à laisser partir votre enfant pour la première fois en colonie de vacances, lisez bien ces quelques conseils. Ils vous aideront à prendre la bonne décision avec le minimum de déchirement !

A partir de quel âge ? Certains organismes proposent des camps de vacances dès 4 ans. Cela ne signifie pas bien sûr, que tous les enfants de 4 ans sont capables de gérer ce type de séparation. Comme nous l'explique Valérie P., psychologue en Loire-Atlantique, « il n'existe pas de règles en la matière. Tout dépend de la maturité et du degré d'autonomie de l'enfant.

Bien souvent, le fait de partir avec un copain, un frère ou une soeur est également rassurant ». Pour vous forger une idée sur sa capacité à gérer la séparation familiale et la vie en collectivité, posez-vous déjà trois questions :
- Exprime-t-il l'envie de partir en « colo » ?
- Est-il capable de dormir ailleurs - chez ses grands-parents ou chez un ami - de temps en temps sans se rendre malade ?
- Comment gère-t-il la vie en collectivité, au centre aéré par exemple ? Pour combien de temps ?

Jusqu'à l'âge de 10 ans, la durée d'un camp ou d'une colonie peut varier de 2/3 jours à plus de 15. « Pour une première fois, ne dépassez pas le nombre de jours correspondant à celui de son âge. Par exemple, pas plus de 8 jours à 8 ans ».

Le soir, un moment délicat à gérer. Pour Valérie, « l'endormissement est le moment de la journée le plus délicat à gérer chez un enfant. Il revit la séparation et n'a pas le câlin de ses parents. C'est pourquoi, il faut bien veiller à emporter le doudou qui le rassurera.

Glissez également un album de photos dans la valise. Et pourquoi pas s'il sait lire, des lettres courtes, qu'il découvrira sur place ». Un enrichissement. D'une manière générale, et en l'absence de problème majeur, un camp de vacances est une « expérience enrichissante pour un enfant.

Cela permet de voir d'autres personnes, de trouver sa place dans un groupe, de se confronter à d'autres règles que celles de la maison ». Finalement, c'est souvent du côté des parents que la rupture est souvent plus difficile à gérer.

Source : Interview de Valérie P, psychologue en Loire-Atlantique, 9 mai 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus