Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pipi au lit, rassurez et déculpabilisez votre enfant

Actualités santé

Pipi au lit, rassurez et déculpabilisez votre enfant

[ Publié le 26 avril 2012 ]

L'énurésie nocturne, l’appellation médicale donnée au pipi au lit, est relativement courante chez les enfants de moins de 5 ans. Le plus important est de déculpabiliser l'enfant pour éviter d'altérer sa confiance en lui.

enfant-lit

L'énurésie nocturne - l'appellation scientifique donnée au pipi au lit - est encore bien mystérieuse. Dans le journal de l'Association médicale canadienne, une pédiatre fait le point sur les causes et les traitements susceptibles d'en venir à bout.

« Surtout, déculpabilisez votre enfant », glisse-t-elle aux parents. L'énurésie nocturne correspond à une incontinence urinaire pendant le sommeil. « Le pipi au lit chez les enfants de 5 ans est encore relativement courant », explique le Dr Darcie Kiddoo de l'hôpital universitaire d'Alberta à Edmonton (Canada).« Les garçons sont davantage concernés que les filles ».

Les causes ne sont pas clairement établies
Citant une étude britannique, Kiddoo évoque « un aspect génétique. Le risque d'énurésie nocturne apparaît plus élevé chez les enfants dont un des parents souffrait lui-même d'énurésie au cours de l'enfance ».

Dans tous les cas, à ses yeux, « le plus important est de rassurer leur enfant. Ce trouble est en effet susceptible d'altérer la confiance en soi. Le petit doit comprendre qu'il n'y est pour rien et qu'il n'a aucun contrôle sur cette situation ». En conséquence, déculpabilisez-le !

Et la prise en charge ?
Médicaments, approche comportementaliste et autres stratégies alternatives : les options ne manquent pas mais la réussite n'est pas toujours au rendez-vous. « La desmopressine est une molécule qui vise à réduire la quantité d'urine produite par les reins », souligne Darcie Kiddoo. Laquelle évoque une certaine « efficacité du traitement qui disparaît toutefois dès que l'enfant cesse de le prendre ».

Egalement cités par Kiddoo, les antidépresseurs tricycliques ne sont plus prescrits aujourd'hui en France en raison de leurs effets secondaires nombreux et graves. En revanche, elle insiste sur des conseils de bon sens comme le fait de ne pas lui donner de boissons juste avant le coucher.

Quant aux alarmes « pipi stop », elles constituent un premier pas. « Selon une récente étude, au terme d'une utilisation sur 10 semaines, 66% des enfants suivis avaient tenu 14 nuits consécutives, sans pipi au lit. Contre seulement 4% parmi le groupe contrôle qui ne bénéficiait pas du système ».

Elle précise toutefois que « la vigilance des parents est aussi requise car de nombreux petits n'entendent pas l'alarme en question ». Si votre enfant fait toujours pipi au lit la nuit ou au cours de la sieste ou qu'il a recommencé après une période de propreté, demandez conseil à votre médecin généraliste ou au pédiatre.

Source : Canadian Medical Association Journal, 23 avril 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus