Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Malgré les avis sanitaires, la cigarette électronique est toujours vendue en pharmacie

Actualités santé

Malgré les avis sanitaires, la cigarette électronique est toujours vendue en pharmacie

[ Publié le 16 avril 2012 ]

Plus de cigarettes électroniques en pharmacie ! C’est la consigne de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Dès juin 2011, elle déconseillait formellement leur utilisation. Pourtant, certains fabricants assurent que leurs produits sont toujours disponibles. Certaines pharmacies ont confirmé l’information.

cigarette_priorite_sante_mutualiste_2012-04-16_17-50-11_81

Dès juin 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommandait de ne pas utiliser de cigarettes électroniques pour se sevrer du tabac, et annonçait que leur vente était interdite en pharmacie. Pourtant, certains fabricants annoncent, dans des publicités radiophoniques diffusées aux heures de grande écoute, que leurs produits sont toujours disponibles en officine, et donnent des listes de revendeurs. Contactées par téléphone, certaines des pharmacies citées ont confirmé l’information.

Des pharmaciens mal informés ?
"Notre avis est toujours d’actualité", explique un porte-parole de l’Afssaps. "La vente de cigarettes électroniques est toujours interdite en officine, et ce pour une raison très simple : ce procédé ne possède pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM), contrairement aux patchs nicotiniques, par exemple." Cette situation serait ainsi causée, principalement, par "un manque d’information des pharmaciens, ce qui est surprenant près d’un an après la parution de notre avis. Celles qui en proposent sont donc en infraction", relève ce porte-parole.

Contacté par l’agence de presse Destination santé, le conseil national de l’Ordre des pharmaciens (Cnop) s’est dit "étonné", dans la mesure où "un article a été rédigé dans le bulletin professionnel pour exposer cette interdiction". Les pharmaciens sont donc censés le savoir.

Un risque de dépendance

L’Agence maintient aussi sa recommandation au public de ne pas utiliser de cigarettes électroniques. "Ces dispositifs peuvent contenir des quantités de nicotine susceptibles d’entraîner une exposition cutanée ou orale accidentelle, avec des effets indésirables graves, notamment chez les enfants", rappelle-t-elle. "Comme pour la cigarette classique, recourir aux cigarettes électroniques peut induire une dépendance pour toute quantité de nicotine contenue dans les cartouches. Les utilisateurs qui n’étaient dépendants ni aux cigarettes, ni à la nicotine sont donc à risque" d’en devenir accro au travers de ces "fausses" cigarettes, pas si anodines.

Le gouvernement interpellé

La question de la vente de cigarettes électroniques en pharmacie est plus que jamais d’actualité. Le 29 mars, Muriel Marland-Militello, députée UMP de la 2e circonscription des Alpes-Martitimes, a interpellé le gouvernement sur ce sujet à l’Assemblée nationale. Elle a demandé "quelles mesures il comptait prendre pour s’assurer que cette information soit largement diffusée et que les cigarettes électroniques soient retirées au plus vite de toutes les pharmacies de notre territoire".

La réponse ministérielle a été on ne peut plus technocratique : "Les services de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont enquêté auprès d’entreprises responsables de la mise sur le marché de ces produits, de responsables de sites internet, de pharmacies, de grossistes-répartiteurs et d’autres distributeurs. Les résultats de ces contrôles seront disponibles avant la fin de l’année." En attendant, rien de concret n’a été annoncé. Peut-être ce sujet sera-t-il traité après le 6 mai…

Source : interview d’un représentant de l’Afssaps, 13 avril 2012 – sites de l’Ordre national des pharmaciens et de la députée Muriel Marland-Militello, consultés le 13 avril 2012.
(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER