Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > En Ecosse, l'interdiction de fumer en public fait baisser le nombre de bébés prématurés

Actualités santé

En Ecosse, l'interdiction de fumer en public fait baisser le nombre de bébés prématurés

[ Publié le 12 avril 2012 ]

En Ecosse, l’interdiction du tabac dans les lieux publics est en vigueur depuis mars 2006, au lieu de janvier 2008 en France. Son impact favorable sur la santé s’affirme régulièrement.

tabac-premature_psm

En matière d’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’Ecosse avait deux ans d’avance sur la France. C’est pourquoi l’impact de cette mesure sur la santé s’affirme avec plus de vigueur dans ce pays. "Nous avons de plus en plus de données sur l’impact bénéfique de la législation anti-tabac en termes de santé publique", se réjouit la Pre Jill Pell, professeure de santé publique à l’université de Glasgow. Avec son équipe, elle vient de publier un travail qui met en évidence une chute spectaculaire du nombre d’accouchements prématurés depuis, précisément, l’entrée en vigueur de cette interdiction, le 26 mars 2006.

Les auteurs ont collecté un ensemble d’informations sur les naissances déclarées dans leur pays entre janvier 1996 et décembre 2009. En premier lieu, ils ont découvert que la proportion de fumeuses parmi les jeunes accouchées avait considérablement diminué depuis l’entrée en vigueur de la loi. Elle est ainsi passée de 25,4 à 18,8%.

Dans un second temps, ils ont observé une diminution de 10% du nombre d’accouchements prématurés au cours de la période de suivi. "Nous avons constaté que cette baisse a concerné aussi bien des non-fumeuses que des fumeuses, ce qui traduit bien le rôle néfaste du tabagisme passif", précise la Dre Pell.

Les travaux de ce type se multiplient en Ecosse. En août 2008, une autre équipe avait montré que le nombre d’hospitalisations pour infarctus du myocarde avait chuté de 17% dans l’année suivant l’interdiction de fumer.

En France, plusieurs études ont déjà été réalisées sur le sujet. En septembre 2009, notamment, des chercheurs ont montré une diminution de 80% de la pollution intérieure dans les entreprises. En revanche, les derniers indicateurs sont au rouge. D’après l’association Droits des non-fumeurs, fin 2011, près de deux Français sur trois subiraient régulièrement une exposition passive au tabac des autres. La France toujours enfumée peut donc mieux faire…

Source : PLoS Medicine, Mars 2012
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Addiction tabac , Grossesse

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER