Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Alimentation : coup de semonce sur les régimes d' exclusion inappropriés

Actualités santé

Alimentation : coup de semonce sur les régimes d' exclusion inappropriés

[ Publié le 10 avril 2012 ]

Exclure les régimes d’exclusion inappropriés : c’est l’appel lancé par l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN). Elle rappelle les règles de base pour une alimentation saine et équilibrée.

mauvais-regimes_priorite_sante_mutualiste

"L’intolérance au gluten ou au lactose ne se décrètent pas en fonction d’une perception personnelle des réalités, des goûts et dégoûts. Il n’y a aucun intérêt à mettre en place des régimes d’exclusion en l’absence de pathologie avérée." Alors que les peurs alimentaires et les régimes d’exclusion se multiplient en France, ce message de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN) sonne comme un avertissement.

"Des personnes de plus en plus nombreuses s’auto-diagnostiquent intolérantes et mettent en place d’elles-mêmes des régimes d’exclusion. Ce faisant, elles risquent de déséquilibrer leur alimentation et de créer de véritables carences", s’alarme l’AFDN.

Certains produits sont écartés en raison de multiples polémiques au sujet de leurs bienfaits sur la santé. C’est le cas, par exemple, des produits laitiers. Or, "le lait et les produits laitiers sont la principale source de calcium dans l’alimentation humaine", affirme l’AFDN. "Sans eux, il est impossible d’assurer les apports recommandés en fonction de l’âge."

"L’Académie nationale de médecine rappelle que les seules contre-indications du lait sont l’allergie, en général non persistante, aux protéines laitières chez le nourrisson", insiste l’AFDN. "Quant à l’intolérance au lactose, elle concerne principalement les populations asiatiques ou des régions méridionales."

Les consommateurs qui bannissent le gluten de leur alimentation, en s’imaginant qu’ils vont ainsi améliorer leur digestion ou favoriser une perte de poids, courent également un risque. "Ce sont des allégations sans fondement", s’indigne l’AFDN. "Le régime sans gluten s’adresse uniquement aux personnes souffrant d’une allergie ou d’une intolérance au blé et à ses dérivés, à savoir la maladie cœliaque, qui se manifeste dès l’enfance. Un adulte ne peut donc pas soudainement se révéler intolérant au gluten et se trouver obligé d’exclure les céréales de son alimentation", explique-t-elle.

Enfin, l’AFDN attaque de front la loi du marketing. "Loin de constituer des arguments médicaux validés, ces régimes exclusifs répondent bien davantage aux lois implacables du marketing : créer un besoin d’exister, de s’affirmer, de se différencier des autres", s’exclame-t-elle.

Source : AFDN, 30 mars 2012
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER