Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Un tiers des collégiens français ont déjà expérimenté la cigarette

Actualités santé

Un tiers des collégiens français ont déjà expérimenté la cigarette

[ Publié le 14 mars 2012 ]

L’enquête annuelle sur le tabagisme des collégiens révèle une progression inquiétante de la proportion de jeunes fumeuses. Toutefois, le pourcentage de fumeurs très précoces est en baisse. Le point avec le Pr Daniel Thomas, président d’honneur de la Fédération française de cardiologie, organisme commanditaire de cette étude.

Le tabac poursuit sa progression dans les collèges : un tiers des élèves de 10 à 15 ans avouent y avoir fumé leur première cigarette. C’est ce que révèle l’enquête annuelle sur la consommation de tabac en milieu scolaire, publiée par la Fédération française de cardiologie (FFC) dans le cadre de la 37e édition des Parcours du cœur. Cet événement a pour objectif de prévenir les maladies cardiovasculaires, or le tabagisme fait partie des facteurs de risque.

Les filles plus "accro" que les garçons
Cette enquête a été réalisée de septembre 2011 à janvier 2012, auprès de 2.540 élèves de CM1/CM2 et 1.982 collégiens. Parmi ses enseignements, un constat inquiétant : si la proportion de fumeurs chez les garçons reste stable, à 31%, celle des filles augmente. En 2011, plus d’une collégienne sur trois fume (35%).

Par ailleurs, même si les filles commencent un peu plus tard que les garçons, à 12 ans contre 11 ans et demi en moyenne, "elles développent une plus forte addiction", avertit le Pr Daniel Thomas, président d’honneur de la FFC. L’enquête révèle en effet que, malgré des tentatives d’arrêt plus nombreuses, elles replongent plus facilement. Ainsi, seules 4 à 5 filles sur dix parviennent cesser de fumer, contre 6 garçons sur dix. En cause : la croyance que la cigarette est un antistress (30%) et qu’elle permet de ne pas prendre de poids (19%).

Enfin, l’enquête montre "le rôle prépondérant" joué par les parents. Ainsi, les enfants ayant des fumeurs dans leur entourage immédiat ont deux fois et demi plus de risques d’y goûter que les autres. Toutefois, le pourcentage de fumeurs très précoces, entre 9 et 11 ans, est légèrement en baisse par rapport à l’année dernière (de 9 à 7%).

Chaque année, 66.000 personnes meurent du tabac
Le tabagisme constitue toujours la première cause de décès évitable en France : 66.000 décès y sont imputés chaque année, notamment par maladies cardiovasculaires et cancers. Selon L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), la France compte 15 millions de fumeurs occasionnels ou réguliers. Un tiers de la population entre 12 et 75 ans fume et cette proportion passe à près d’un sur deux entre 20 et 25 ans.

Source : Fédération française de cardiologie (FFC) et Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), sites consultés le 14 mars 2012
(Alexandra Capuano)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blogs Experts

vignette-blog-expert2

Lire les blogs

Maladies-Examens

vignette-dossiers-info-sante

Consultez les dossiers

CHOISIR

Les professionnels du 3935 vous répondent

vignette-3935

En savoir plus

ECHANGER

Rencontres santé

vignette-rencontres-sante

Participez