Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sport : le sommeil, une part essentielle de l'entraînement

Actualités santé

Sport : le sommeil, une part essentielle de l'entraînement

[ Publié le 19 mars 2012 ]

Pour mener son sport préféré en pleine forme, le sommeil est un allié essentiel. Et réciproquement : selon une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), le fait de pratiquer une activité physique améliorerait la qualité des nuits. C'est pourquoi l'édition 2012 de la Journée du sommeil, le 16 mars, a retenu comme thème "sommeil et performance au quotidien".

sommeil-sport-endurance_priorite_sante_mutualiste

"Sommeil et performance au quotidien" : c'est le thème de la 12e édition de la Journée du sommeil, qui s'est tenue le 16 mars. A cette occasion, le mot d’ordre de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) est de "bouger en journée pour mieux se reposer la nuit".

"Le sommeil, tout particulièrement dans sa phase profonde, crée les conditions nécessaires à notre performance quotidienne et notre équilibre énergétique", explique le Pr Damien Léger, président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance. En effet, notre horloge biologique tourne à plein régime pour préparer notre organisme à affronter la journée suivante.

Le sommeil fait donc, au même titre que l’alimentation, partie de ce que les sportifs appellent l’entraînement "invisible". Logiquement, la privation aiguë ou chronique de sommeil perturbe la performance physique. "Le fait de dormir moins de 6 heures par tranches de 24 heures est associé à une altération de la santé et une difficulté de récupération", précise le Pr Léger.

En revanche, la pratique d’une activité physique à raison d’une heure, trois à quatre fois par semaine, favorise l’endormissement et la qualité du sommeil, montre une enquête menée par l'INVS. Les spécialistes mettent tout particulièrement en évidence les effets antidépresseurs et anxiolytiques du sport. Par ailleurs, souligne l'enquête, la régularité est plus importante que l'intensité de l'effort.

Dans la pratique, privilégiez les créneaux horaires situés avant 17 heures. Toutefois, si vous ne pouvez pratiquer qu’en soirée, ne vous privez pas. Un seul conseil : évitez de prendre une douche trop chaude après votre séance. Elle risque d’élever encore davantage votre température corporelle, et ainsi gêner votre endormissement. A l'inverse, optez pour une douche fraîche, afin de faire baisser votre température. Et ne négligez pas celle de votre chambre : entre 18 et 20°C.

Source : Institut national du sommeil et de la vigilance, site consulté le 15 mars 2012 - dossier de presse consulté le 19 mars 2012
(Alexandra Capuano avec Destination santé ©)

Mot-clef : Activité physique

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER