Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Passage à l'heure d'été : veillez au sommeil de votre enfant

Actualités santé

Passage à l'heure d'été : veillez au sommeil de votre enfant

[ Publié le 26 mars 2012 ]

Depuis dimanche, la France est à l’heure d’été. Une période de l’année agréable, avec plus de soleil en soirée. Veillez toutefois à ne pas accumuler une dette de sommeil trop importante. Les enfants y sont particulièrement exposés. Les conseils de René Clarisse, chronopsychologue à l’université de Tours.

passage-heure-ete_priorite_sante_mutualiste

A 2 heures du matin, ce dimanche, il était 3 heures. Comme chaque année depuis 1975 en France, mars s’achève sur le passage à l’heure d’été. L’objectif : effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. En effet, les jours commencent déjà à s’allonger, les soirées avec. "Ce décalage horaire d’une heure n’a aucun effet physiologique détectable", rassure René Clarisse, chronopsychologue à l’université de Tours. Cette discipline a pour objectif d’étudier les rythmes comportementaux.

Toutefois, une dette de sommeil peut facilement s’accumuler, du fait d’un changement de comportement au quotidien. "Comme il fait jour plus tard, on recule volontiers l’heure du repas, et donc celle du coucher", illustre René Clarisse. Mais l’heure du lever, quant à elle, ne peut être reculée. En conséquence, l’enfant couché plus tard "aura une, voire deux heures, de sommeil en moins".

"S’il ne faut pas être trop strict avec l’heure du coucher, il est tout aussi important d’avoir conscience du risque de perte de sommeil. Les parents doivent éviter à leur enfant la fatigabilité liée à cette heure non récupérée", explique René Clarisse. Il livre ainsi quelques conseils de bon sens. "Fermez ses volets afin de le mettre dans les meilleures conditions pour s’endormir", et dès le dimanche soir, "avancez l’heure du coucher de 10 minutes. Faites de même lundi et mardi soirs pour resynchroniser son sommeil aux contraintes du lever".

Source : interview de René Clarisse, 20 mars 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Trouble sommeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus