Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le yaourt, un aliment à tout faire

Actualités santé

Le yaourt, un aliment à tout faire

[ Publié le 7 mars 2012 ]

Du lait et des ferments lactiques – ou probiotiques – spécifiques : l’appellation "yaourt" répond à une composition précise. Par ailleurs, son utilisation ne se limite pas au dessert. Présentation de cet aliment particulier avec le Dr Eric Lorrain, médecin généraliste spécialisé en micronutrition à Grenoble.

yaourt-vache-chevre-brebis_priorite_sante_mutualiste

Qu’est-ce qu’un yaourt ? "Pour bénéficier de cette appellation, le produit doit être composé d’un lait de mammifère, donc de chèvre, de vache ou de brebis pour citer les plus courants", répond le Dr Eric Lorrain, médecin généraliste spécialisé en micronutrition à Grenoble.

Il doit aussi être fermenté par ces deux éléments : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. "La fermentation apporte une valeur ajoutée à notre flore intestinale", précise-t-il. "D’autres ferments peuvent y être incorporés, comme les bifidus dont les bienfaits sur l’assimilation des vitamines et des minéraux sont largement démontrés." Attention : le fruit contenu dans certains yaourts "ne remplace pas une portion de fruits frais", souligne-t-il. De plus, bien souvent, "ils sont riches en sucres, au même titre que les produits aromatisés".

Riche en calcium et en protéines, "le yaourt est un très bon aliment, si l’on tolère les laitages", indique le Dr Lorrain. Vous êtes fragile des intestins ? "Un lait de brebis sera mieux toléré qu’un lait de chèvre et il épargnera davantage votre flore qu’un lait de vache." Par ailleurs, plusieurs études indiquent que ces produits laitiers doivent être consommés avec modération...

Fabrication maison

Bien souvent consommé en dessert, le yaourt peut aussi être utilisé dans de nombreuses préparations, comme des sauces. Dans un gratin, il constitue un bon substitut à la crème fraîche. Il est parfaitement adapté à la préparation d’une entrée comme le tzaziki, un plat grec constitué de yaourt nature, de concombre et d’ail. Au petit déjeuner, vous pouvez utiliser un yaourt à la place du lait pour accompagner vos céréales, et même y ajouter des fruits.

Depuis quelques années, les yaourtières reviennent en force dans les cuisines. "Faire ses yaourts à la maison, c’est une bonne idée ! A condition de respecter les règles élémentaires d’hygiène", commente le Dr Lorrain. Il cite notamment le lavage des mains à l’eau et au savon, le nettoyage soigneux des ustensiles et la conservation des produits. "C’est simple et ça permet de personnaliser le produit en utilisant, par exemple, du lait sans lactose ou au soja."

Source : interview du Dr Eric Lorrain, 8 février 2012
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER