Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le sport se décline encore difficilement au féminin

Actualités santé

Le sport se décline encore difficilement au féminin

[ Publié le 9 mars 2012 ]

Les femmes sont de plus en plus nombreuses en France à pratiquer des activités sportives, mais toujours aussi peu enclines à intégrer un club ou une association. Le ministère de la Santé lance une campagne pour développer cette pratique, dans le cadre d’un plan d’action interministériel en faveur de l’égalité des sexes.

tennis-feminin-priorite_sante_mutualiste

En 2010, à peine plus d’une licence sportive sur trois (37,3%) concernait une discipline féminine. Selon le ministère de la Santé, "les femmes sont de plus en plus nombreuses en France à pratiquer des activités physiques et sportives", ce qui est positif pour leur santé. Toutefois, ces pratiques sont rarement encadrées. En effet, les femmes sont nettement moins nombreuses que les hommes à adhérer à un club ou à une association.

Pour attirer les femmes vers ces structures, le ministère de la Santé a lancé en février une campagne pour développer la pratique des sports au féminin. Cette initiative fait partie intégrante d’un plan d’action interministériel en faveur de l’égalité des sexes.

Le ministère cible en particulier "les quartiers sensibles, dont la population féminine est souvent victime de freins d’ordre social ou culturel". Ainsi, dans les zones d’éducation prioritaire (Zep), un tiers des jeunes filles pratiquent un sport alors qu’elles représentent plus de la moitié des pratiquants (51%) hors Zep.

Or, les bienfaits d’une activité physique ne sont plus à prouver : contrôle du poids, amélioration du tonus, effet antidépresseur, ainsi qu’une protection démontrée contre certaines maladies cardiovasculaires, voire certains cancers.

Au-delà de la pratique elle-même, les autorités veulent augmenter la présence des femmes au sein des instances dirigeantes. Actuellement, seulement 28% des présidents de clubs sportifs sont des femmes. Sans compter que "la diversité et la mixité s’amenuisent au fur et à mesure qu’on s’élève dans les instances dirigeantes des fédérations sportives", souligne le ministère.

Cette sous-représentation féminine aux postes à responsabilité est également observée dans le domaine de l’encadrement technique et du corps professoral. Un exemple : 26,9% des professeurs d’éducation physique et sportive titulaires sont des femmes. "L’accès des femmes aux formations et aux métiers du sport reste insuffisant", regrette le ministère.

Source : ministère de la Santé, février 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Activité physique

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER