Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Laque, gel, cire : quels risques pour la santé de vos cheveux ?

Actualités santé

Laque, gel, cire : quels risques pour la santé de vos cheveux ?

[ Publié le 7 mars 2012 ]

Laque, gel, cire : le marché des produits coiffants est en pleine expansion. De nombreuses personnes les utilisent tous les jours. Est-ce une utilisation raisonnable ? Sous quelles conditions ? Les réponses de la Dre Corinne Jouanique, spécialiste du cuir chevelu et de la calvitie à l'hôpital Saint-Louis de Paris.

laque-cheveux-danger_priorite_sante_mutualiste


Les gels, laques, mousses et autres cires coiffantes sont des alliés idéaux pour discipliner nos cheveux. Ce marché en pleine expansion attire toujours plus d’adeptes, hommes et femmes, dont certains en usent tous les jours. Font-ils courir un risque à leur chevelure ?

"Sur un cuir chevelu sain, il n’y a aucun problème à utiliser des produits fixants, même quotidiennement", rassure la Dre Corinne Jouanique, spécialiste du cuir chevelu et de la calvitie à l'hôpital Saint-Louis de Paris. Evitez toutefois de trop en mettre, pour pouvoir démêler facilement vos cheveux. "Sinon, vous tirerez trop fort et trop fréquemment sur vos cheveux pour y parvenir, avec le risque de provoquer une alopécie de traction."

Elle glisse un conseil pour la cire : "Ce produit à tendance grasse bouche les pores de la peau et peut provoquer de l’acné au niveau du front." C’est pourquoi il vaut mieux n’appliquer cette solution qu’au niveau des cheveux, loin de la peau du visage.

En revanche, la Dre Jouanique déconseille formellement l’utilisation de produits coiffants aux personnes souffrant de problèmes capillaires. Notamment "en cas de dermite sévère ou d’eczéma au niveau du scalp, car cela risque d’aggraver leur problème", précise-t-elle.

Quant aux pellicules, leur formation peut être accentuée par l’effet desséchant de ces substances. "Ne négligez pas le problème posé par cette desquamation du cuir chevelu, qui peut aggraver la chute des cheveux", avertit la Dre Jouanique. Elle conseille ainsi l’utilisation régulière d’un shampooing antipelliculaire, quel que soit le degré de l’atteinte.

Enfin, les asthmatiques "devraient éviter les produits vendus en vaporisateurs ou sous forme de sprays", indique la Dre Jouanique. Si c’est votre cas, évitez de respirer les effluves potentiellement irritants des bombes de laque et d’autres produits capillaires. Et si vous ne pouvez vraiment pas vous en dispenser, retenez votre souffle quand vous les utilisez.

Source : interview de la Dre Corinne Jouanique, 29 février 2012
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER