Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dévitalisation dentaire : un acte sans danger pour la santé

Actualités santé

Dévitalisation dentaire : un acte sans danger pour la santé

[ Publié le 12 mars 2012 ]

Une rumeur tenace prétend que la présence de dents dévitalisées dans la bouche serait dangereuse. En réalité, la dévitalisation dentaire n’entraîne aucun risque pour la santé. Les explications du Dr Laurent Barda, chirurgien-dentiste à Paris.

devitalise-dent-danger_priorite_sante_mutualiste

Une dent dévitalisée dans la bouche, est-ce dangereux ? Non, répond le Dr Laurent Barda, chirurgien-dentiste à Paris. "C’est une dent à laquelle on a retiré le nerf", définit-il. "Mais il ne s’agit pas pour autant, d’un organe mort. La dent est reliée à l’os par un ligament parfaitement irrigué par la circulation sanguine. En cela, elle continue de vivre et ne se nécrose pas."

Pour simplifier, une dent dévitalisée n’est pas "morte" mais rendue insensible par la destruction et le retrait du nerf. Cet acte dentaire s’effectue après une carie trop profonde, un traumatisme de la dent, voire une fracture, qui peuvent entraîner des lésions irréversibles au niveau du nerf. En raison de la douleur que ces lésions provoquent, la dévitalisation – ou pulpectomie – devient "indispensable", indique le Dr Barda.

La dévitalisation en pratique
Pour dévitaliser une dent, le chirurgien-dentiste doit retirer complètement le(s) nerf(s). Cette opération est réalisée sous anesthésie locale. Elle consiste à élargir la couronne de la dent pour accéder à la racine. Cette dernière est ensuite obturée à l’aide d’une pâte antiseptique, permettant d’éviter toute infection. Il est fréquent que le praticien pose une couronne afin de prévenir une fracture ultérieure de la dent.

"Lorsque l’opération est correctement réalisée, il n’y a pas lieu de s’inquiéter", affirme le Dr Barda. Ce n’est pas la dévitalisation qui peut s’avérer préjudiciable, mais une mauvaise obturation de la dent. Et même ainsi, les risques sont minimes. "Dans des cas rares, une malposition d’une couronne peut influer sur l’ajustement des mâchoires supérieure et inférieure", énonce-t-il. Cela provoque alors des défauts de correspondance entre les dents. Or, tout étant lié, un problème de cet ordre peut entraîner des troubles cervicaux ou dorsaux.

Pas de bouillon de culture

Par ailleurs, si l’opération n’est pas correctement réalisée, une lésion peut survenir à la base de la dent avec le risque d’une infection locale. Elle peut retentir sur le reste de l’organisme et aggraver, par exemple, certaines pathologies cardiaques. Toutefois, toute infection dentaire, qu’elle soit située sur une dent dévitalisée ou non, est une "porte d’entrée" bien connue des infections cardiaques. C’est pourquoi il faut consulter son dentiste deux fois par an.

"Une dent dévitalisée, ce n’est pas le bouillon de culture dénoncé sur Internet par certains sites", conclut, mordant, le Dr Barda. "Si elle est obturée dans les règles de l’art, elle peut durer toute une vie. La littérature scientifique n’a d’ailleurs jamais fait état d’une dent dévitalisée pourvoyeuse de cancers, et pas davantage de hernie discale, de maladie d’Alzheimer ou de tout autre objet de fantasme que l’on pourrait lire sur la toile." Pour tout complément d’information, adressez-vous à votre chirurgien-dentiste.

Source : interview du Dr Laurent Barda, 1er mars 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Bucco-dentaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER