Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Des paumes fraîches pour booster l'endurance et la résistance ?

Actualités santé

Des paumes fraîches pour booster l'endurance et la résistance ?

[ Publié le 19 mars 2012 ]

Le refroidissement des paumes des mains lors d’une activité sportive permettrait de booster l’endurance comme la résistance lors d’une activité sportive. Une étude américaine a testé cette recette sur des femmes souffrant d’obésité.

mains-frais-endurance_priorite_sante_mutualiste

Refroidir les paumes des mains pour booster les capacités d’endurance et de résistance pendant une activité sportive ? C’est l’idée originale proposée par la Dre Stacy T. Sims, de l’Université Stanford en Californie. "Les femmes qui souffrent d’obésité se plaignent très souvent d’être gênées par des suées intenses et la fatigue dont elles sont rapidement victimes lors d’un exercice physique", argumente-t-elle. "Si nous parvenions à ralentir l’élévation de leur température corporelle durant un effort, elles se sentiraient peut-être plus à l’aise et pourraient travailler davantage."

Joignant le geste à la parole, la Dre Sims a sélectionné 24 femmes âgées de 30 à 45 ans et présentant un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 30 et 34,4 – autrement dit, une obésité sévère. Rappel : l’IMC s’obtient en divisant le poids par le carré de la taille exprimée en mètres. Il est considéré comme normal quand il se situe entre 18,5 et 24,9. Il n’est pas pertinent pour les enfants, les athlètes et les femmes enceintes.

Pendant 12 semaines, ces femmes ont été réparties en deux groupes soumis à un même programme d’entraînement : des pompes suivies d’une course sur tapis. Les participantes du premier groupe tenaient dans leurs mains une gourde remplie d’eau à 16°C, tandis que celle qui était confiée aux femmes du second groupe était remplie d’une eau à 37°C.

Résultat : "Les membres du second groupe ont abandonné plus rapidement le programme d’exercice et n’ont pas amélioré leurs performances", constate la Dre Sims. "En revanche, au bout de trois mois d’étude, les femmes du premier groupe ont gagné cinq minutes sur un parcours de marche de 2,5 km. Elles ont aussi perdu 7 cm de tour de taille en moyenne et leur pression artérielle au repos a diminué." Des résultats à confirmer.

Source : American Heart Association meeting report, 13 mars 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Activité physique

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER