Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Découverte d'un "centre de la motivation" dans le cerveau

Actualités santé

Découverte d'un "centre de la motivation" dans le cerveau

[ Publié le 7 mars 2012 ]

La motivation est aussi un phénomène cérébral, selon une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Une partie du cerveau, le striatum ventral, est impliquée dans ce processus complexe. Il s’agit d’une structure nerveuse située sous le cortex cérébral. Explications.

centre-motivation-cerveau_priorite_sante_mutualiste

En matière de motivation, "tout est dans la tête", entend-on souvent. Vrai ! Une équipe de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), installée au Centre de recherche en neurosciences de la Pitié-Salpêtrière de Paris, a découvert la partie du cerveau impliquée dans ce processus. Il s’agirait du striatum ventral, une structure nerveuse située sous le cortex cérébral.

Le Dr Mathias Pessiglione et ses collègues ont étudié les mécanismes neuronaux liés à la motivation. Ils se sont attachés à déterminer si le circuit était identique, que l’action menée soit d’ordre physique ou mental. Pour ce faire, ils ont sélectionné 20 volontaires et les ont soumis à plusieurs séries de tâches, récompensées par des gains.

Les exercices, mêlant action et réflexion, ont consisté à repérer le chiffre le plus grand d’une série puis à presser une poignée tenue à la main. Les sujets ont réalisé ces tests pendant qu’un appareil d’IRM mesurait leur activité cérébrale. Pour motiver les participants, un récapitulatif des gains était régulièrement projeté dans la salle du test.

A partir des clichés obtenus, les scientifiques ont identifié un "centre de la motivation" capable d’accélérer n’importe quel effort. Il s’agit du striatum ventral (photo). Elément intéressant : son activation elle-même dépendrait du degré de motivation et de l’importance de la récompense en jeu ! Cette découverte ouvre ainsi d’intéressantes perspectives en matière de neurologie et de psychologie.

Néanmoins, le circuit de la motivation ne serait pas tout à fait le même selon la nature de l’action requise, intellectuelle ou physique. Les scientifiques ont découvert deux voies distinctes. "Le striatum ventral pourrait amplifier l’activité neuronale dans sa partie médiane, également connue sous le nom de noyau caudé, pour une opération cognitive", indique le Dr Pessiglione. "En revanche, pour une action physique, l’activation des neurones s’établira dans sa partie latérale, également appelée putamen."

Source : Inserm, 23 février 2012 – PLoS Biology, consulté le 7 mars 2012.
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus