Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Allergie aux pollens : agissez avant qu'elles ne vous confinent chez vous

Actualités santé

Allergie aux pollens : agissez avant qu'elles ne vous confinent chez vous

[ Publié le 21 mars 2012 ]

Aujourd’hui, c’est la Journée nationale de prévention des allergies. La Dre Florence Trébuchon, allergologue à Montpellier, encourage les personnes allergiques aux pollens à ne pas se laisser enfermer.

allergie-pollen-priorite_sante_mutualiste

Pour les allergiques, l’arrivée du printemps n’est pas une bonne nouvelle. "A la sortie de l’hiver, des allergies à certains pollens peuvent se manifester", explique la Dre Florence Trébuchon, allergologue à Montpellier. A l’occasion de la Journée nationale de prévention des allergies, organisée en ce premier jour du printemps, elle insiste sur la nécessité de se traiter dès les premiers symptômes pour conserver une bonne qualité de vie.

Eternuements, nez pris en permanence, larmoiement : non, ce n’est pas un rhume. "Les pollens d’arbres, comme le bouleau dans le nord du pays ou le cyprès dans le sud, peuvent provoquer des symptômes allergiques", souligne la Dre Trébuchon. Or, à cette période de l’année, les patients ne réalisent pas forcément qu’ils souffrent d’une rhinite allergique et en confondent les symptômes avec ceux d’un rhume.

Certes, ces deux troubles sont proches : "Le patient se mouche en permanence et présente une obstruction nasale, autrement dit, il aura le nez bouché", illustre la Dre Trébuchon. Or, la rhinite allergique est un rhume qui dure plusieurs semaines, au lieu d’une seule pour le banal rhume d’origine virale. De plus, elle est souvent associée à une conjonctivite. Enfin, elle est souvent considérée comme un facteur de risque asthmatique.

Pour éviter de voir vos réactions allergiques s’aggraver, agissez sans délai. "Ces rhinites se soignent très bien : nous disposons de traitements qui permettent de soulager durablement les symptômes", rappelle la Dre Trébuchon. A condition d’être bien suivis, or souvent, les allergiques abandonnent leurs traitements par lassitude. "Certains y renoncent et voient ainis leur qualité de vie se dégrader. Il est important de consulter son médecin ou un allergologue pour bénéficier d’une prise en charge complète et adaptée."

Enfin, pour la Dre Trébuchon, il est essentiel d’encourager les allergiques à sortir malgré les pollens : "Ne renoncez pas à vos projets de sorties ou de week-ends ! Ne subissez pas l’allergie et, pour cela, soignez-vous."

Source : interview du Dr Florence Trébuchon, 8 mars 2012 – Asthme&Allergies, site consulté le 7 mars 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Allergie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER