Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Une bactérie naturelle de la bouche impliquée dans certaines infections des tissus

Actualités santé

Une bactérie naturelle de la bouche impliquée dans certaines infections des tissus

[ Publié le 29 février 2012 ]

Une nouvelle bactérie, identifiée au niveau de la bouche, a un potentiel pathogène important lorsqu’elle pénètre dans le sang, révèle une équipe suisse. Elle pourrait ainsi provoquer des infections graves des méninges, de la colonne vertébrale et du cœur.

dentiste_priorite_sante_mutualiste

Streptococcus tigurinus. C’est le nom d’une bactérie naturellement présente dans les muqueuses de la bouche, qui deviendrait très nuisible quand elle passe dans le sang. Selon une équipe de recherche suisse, elle pourrait être impliquée dans la survenue de méningites, d’endocardites – infection de la membrane entourant le cœur – et de certaines spondylodiscites, qui sont des infections touchant les disques de la colonne vertébrale.

Selon la Dre Andrea Zbinden et son équipe de l’Institut de microbiologie médicale à l’université de Zürich, la migration de S. tigurinus se ferait par la voie sanguine. C’est d’ailleurs dans le sang de plusieurs patients atteints par l’une ou l’autre de ces maladies infectieuses que cette bactérie a pu être isolée. Elle a une ressemblance étroite avec d’autres souches de streptocoques susceptibles de coloniser la bouche.

L’identification de cette bactérie est cliniquement importante, estime la Dre Zbinden. "Des recherches plus approfondies doivent maintenant être faites pour comprendre son mécanisme d’action. Cela permettra aux patients infectés d’être traités plus rapidement et avec le bon médicament. Cette bactérie semble avoir un potentiel naturel pour provoquer des maladies graves : il est important que les cliniciens et les microbiologistes soient au courant de son existence." Toutefois, la relation de cause à effet n’est pas encore formellement établie.

Votre dentiste contre S. tigurinus
Une immunodépression, des suites de chirurgie dentaire et certaines maladies chroniques comme le diabète sont autant de facteurs de risque connus d’infections hématologiques par des streptocoques. Ce phénomène est déjà bien connu pour d’autres membres de cette famille de bactéries.

Une grande vigilance est toujours recommandée en cas d’infection dentaire, même une simple carie, ou des gencives. Les auteurs indiquent par exemple que les saignements des gencives (gingivites) ne doivent jamais être considérés comme un signe anodin : ils constituent pour ces micro-organismes une voie d’accès idéale vers la circulation sanguine. En d’autres termes, contre les méningites, lavez-vous les dents et voyez régulièrement votre dentiste…

Source : Society for General Microbiology, 22 février 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Bucco-dentaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER