Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Traitement de l'hépatite C : alerte sur des stylos injecteurs défectueux

Actualités santé

Traitement de l'hépatite C : alerte sur des stylos injecteurs défectueux

[ Publié le 13 février 2012 ]

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a émis une alerte concernant les dysfonctionnements d’une marque de stylo injecteur utilisée pour soigner l’hépatite C. Elle recommande aux patients concernés de consulter leur médecin traitant pour s'assurer de la conformité de leur matériel médical.

afssaps-hepatite-c_priorite_sante_mutualiste

"Piston bloqué, volume délivré inférieur au volume habituel" : les stylos injecteurs ViraféronPeg® (peg-interféron alfa-2b) du laboratoire Merck auraient des défauts de fonctionnement. Après l’alerte lancée par un médecin niçois, il y a plus d’un an, l’Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a convoqué une réunion en urgence cette semaine pour "prendre acte" de ces dysfonctionnements.  

Ce type de traitement s’administre en injection sous-cutanée une fois par semaine, par le patient lui-même. Depuis l’autorisation de mise sur le marché de ViraféronPeg®, en 2002, l’Afssaps a reçu "vingt réclamations concernant des défauts de fonctionnement du stylo injecteur", indique-t-elle sur son site. Ces difficultés d’utilisation peuvent notamment aboutir "à la non-injection ou à l’injection partielle du produit". Or, ce traitement est calculé au microgramme : toute injection incomplète diminue les chances de guérison.

Il aura tout de même fallu un an pour que les autorités sanitaires se saisissent de ce dossier. Dans l’immédiat, l’Afssaps "conseille aux patients de reprendre contact avec les professionnels de santé qui les surveillent, pour s’assurer avec eux de l’utilisation correcte de leur stylo injecteur et de l’efficacité de leur traitement". Un comité d’experts va se réunir dans les prochains jours. Son objectif : "Préciser les risques liés à ces dysfonctionnements et proposer les mesures adaptées à la garantie de l’efficacité du traitement."

De leur côté, après avoir démenti tout problème lié à ce traitement, les représentants du laboratoire en France – MSD Chibret – ont reconnu "avoir été destinataires de nombreuses réclamations sur le fonctionnement de ce stylo injecteur", dont pas moins de 250 en 2011. Ils ont assuré à l’Afssaps qu'ils envisageaient "d'apporter des modifications techniques, voire de repenser la conception du dispositif". Il serait grand temps…

Source : Afssaps, 9 février 2012
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Hépatite virale , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus