Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tabagisme : le succès de la loi Evin part en fumée

Actualités santé

Tabagisme : le succès de la loi Evin part en fumée

[ Publié le 8 février 2012 ]

Le 1er février 2007, la France imposait l'interdiction de fumer dans les lieux publics fermés. Le bilan à 5 ans est mitigé. L’association Droits des non-fumeurs (DNF) regrette tout particulièrement le relâchement des contrôles et des sanctions.

tabac-interdiction-lieux-publics_priorite_sante_mutualiste

Toujours plus d’accros à la cigarette, une baisse peu significative du nombre de maladies cardiovasculaires liées au tabac et surtout, des non-fumeurs qui s’estiment encore enfumés. Cinq ans après l'instauration de la loi Evin contre le tabagisme en lieu clos, le constat est "globalement positif" mais mitigé. En cause, entre autres, un respect tout relatif de cette loi. Résultat : elle se consume à petit feu.

L'interdiction de fumer dans les lieux publics avait pour objectif affiché de protéger les non-fumeurs du tabagisme passif. Raté : un sondage de l'institut Harris Interactive réalisé pour l'association Droits des non fumeurs (DNF) donne la mesure de ce qui se passe en réalité. Ainsi, plus d'un salarié sur trois (36%) déclare avoir été exposé à la fumée de tabac sur son lieu de travail au cours des six derniers mois. En 2009, ils étaient 21%, contre seulement 9% en 2008.

D’autres lieux publics semblent peu à peu reconquis par les adeptes de la cigarette. Le nombre de non-fumeurs exposés au tabac grimpe à 64% au-delà du cadre professionnel, établit cette enquête. Dans le détail, 44% des sondés disent avoir été exposés au tabac sur les quais de gare, 32% dans les restaurants, cafés et brasseries, et 20% dans les transports en commun.

"Le manque de contrôles et les nombreuses dérives commencent à mettre gravement en péril les avancées obtenues en matière de protection contre le tabagisme", accuse DNF. Par exemple, alors que la SNCF a bel et bien interdit de fumer dans son enceinte, "près d’une personne interrogée sur deux constate le non-respect de cette réglementation", en raison d’un "nombre insuffisant des contrôles réalisés", regrette l’association.

"En France, les comportements ne changent pas facilement, tout au plus agit-t-on par la peur du gendarme", décrypte-t-elle. "Mais en matière de tabac, depuis 2008, le gendarme est aux abonnés absents, qu’il s’agisse de la police, des inspecteurs du travail ou du génie sanitaire, ou de tout agent habilité à contrôler !" L'association appelle ainsi au renforcement des contrôles. Elle plaide aussi pour "un recensement des infractions et des sanctions, afin d’assurer un meilleur suivi de la façon dont est appliquée la loi". DNF espère qu’à quelques mois de l’élection présidentielle, ce débat ne restera pas fumeux…

Source : Enquête omnibus, Institut Harris Interactive pour DNF, sur 1.157 personnes de plus de 18 ans, 7-9 décembre 2011 – DNF, 27 janvier 2012.
(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER