Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Médiator® : plus de 1.300 morts en France entre 1976 et 2009, selon l'Inserm

Actualités santé

Médiator® : plus de 1.300 morts en France entre 1976 et 2009, selon l'Inserm

[ Publié le 10 février 2012 ]

Une étude Inserm réévalue le nombre de victimes du Médiator® en France. Les chercheurs estiment que plus de 1.300 personnes en seraient mortes entre 1976 et 2009. Un chiffre nettement supérieur aux 500 morts avancés par les autorités sanitaires.

mediator-mort_priorite_sante_mutualiste

Médiator®, combien de morts ? L’assurance maladie et l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) estiment ce nombre à 500. Nettement en-dessous de celui qu’avancent trois équipes Inserm de la région parisienne. Les chercheurs ont examiné les conséquences sanitaires de l’utilisation du benfluorex. Leur résultat : 1.320 morts !

Et encore. Selon les auteurs, ce chiffre serait "probablement sous-estimé". En effet, ils ont mené leur étude à partir des données statistiques disponibles, de 1976 à 2009. Ils ont tout de même mis en évidence 3.100 hospitalisations et 1.320 décès directement provoqués par Médiator®. La plupart des patients auraient été victimes d’insuffisance valvulaire.

Un médicament dangereux, détourné de son indication
Les scientifiques insistent sur "les graves conséquences pour la santé des personnes qui ont consommé ce médicament", qui a été retiré du marché français en 2009. Prélude à l’un des scandales sanitaires les plus retentissants de ces dernières années. L’un des auteurs, Mahmoud Zureik, souligne que "les médecins et les Français en général souhaiteraient comprendre pourquoi les autorités sanitaires ont mis autant de temps à retirer du marché un médicament dangereux et à l’efficacité aussi limitée".

La prescription de Médiator® était autorisée aux diabétiques en surcharge pondérale, dans le cadre d’un traitement adjuvant à un régime adapté. Cette indication n’a pas été respectée : il est apparu que ce produit avait aussi été prescrit, dans la grande majorité des cas, en tant que coupe-faim, sous l’impulsion des visiteurs médicaux de Servier.

Médiator® et ses génériques sont à l’origine de nombreux cas d’hypertension artérielle pulmonaire et de valvulopathies cardiaques graves. Le premier procès pénal lié à cette affaire se tiendra du 14 mai au 6 juillet 2012, devant le tribunal correctionnel de Nanterre.

Source : Inserm, 8 février 2012 - Pharmacoepidemiology and Drug Safety, 12 février 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus