Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Maladies chroniques : le sport est un antidépresseur

Actualités santé

Maladies chroniques : le sport est un antidépresseur

[ Publié le 15 février 2012 ]

Bien souvent, une maladie chronique est aussi porteuse d’une forme de dépression qui altère encore davantage la qualité de vie. Or, l’activité physique est, entre autres bienfaits, un antidépresseur naturel bien connu. Une étude américaine a examiné ses effets sur le moral des malades.

sport-depression_priorite_sante_mutualiste

Diabète, hypertension, broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), maladie intestinale chronique inflammatoire (Mici) : ces pathologies chroniques altèrent la vie des personnes qui en souffrent. Résultat : nombreux sont les patients qui doivent ajouter la dépression à leurs maux. Comment faire remonter son moral sans médicaments, et améliorer sa forme physique en même temps que sa qualité de vie ?

Des chercheurs américains ont examiné les effets d’un antidépresseur naturel sur le moral de ces malades : l’activité physique. Pour ce faire, ils ont compilé 90 études impliquant plus de 10.000 patients, tous sédentaires et atteints d’une maladie chronique. Résultat : "L’exercice physique a permis de réduire ces symptômes de 22%", rapporte le Dr Matthew P. Herring, de l’Université de Géorgie à Athens (Etats-Unis). "Une baisse légère mais significative."

Les symptômes dépressifs ont été évalués avant, pendant et après une reprise d’activité. "Nos résultats montrent que l’activité physique réduit les symptômes dépressifs chez les patients atteints d’une maladie chronique", précise le Dr Herring. "Et cela, qu’il s’agisse d’une activité aérobie, comme le jogging ou le vélo, ou anaérobie comme la musculation."

Une meilleure résistance à la douleur
Seul bémol : "Notre analyse n’a pas permis de déterminer la durée minimale de sport quotidien nécessaire" pour parvenir à un bon résultat, concède le Dr Herring. "Toutefois, les résultats les plus encourageants ont été observés parmi les patients les plus respectueux des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière d’activité physique pour la santé." C'est-à-dire au moins 150 minutes d’exercice d’intensité modérée ou 75 minutes d’exercice vigoureux sur une semaine.

Ce n’est pas tout. Selon l’OMS, "une activité et des exercices réguliers peuvent également contribuer à atténuer les incapacités et les douleurs associées" aux maladies chroniques. Le sport est donc, sans réelle surprise, bon pour le corps et pour l’esprit.  

Source : Archives of internal Medicine, 23 janvier 2012 – interview du Dr Matthew P. Herring, 10 février 2012 – OMS, site consulté le 13 février 2012
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Activité physique , Stress

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER