Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Lutte contre le froid : les fausses bonnes idées

Actualités santé

Lutte contre le froid : les fausses bonnes idées

[ Publié le 3 février 2012 ]

Le retour du froid s'accompagne aussi de celui de certaines idées reçues. Non seulement ces conseils ne vous aideront pas à vous réchauffer, mais ils peuvent s'avérer dangereux pour la santé ! Explications.

froid-neige-protection_priorite_sante_mutualiste

Selon les prévisions de la météo, il devrait faire froid, et même très froid en France durant les prochains jours. Entre l'alcool qui réchaufferait et le gras qui protégerait, voici un petit tour d'horizon des principales idées reçues en la matière. Un vrai florilège de fausses bonnes idées, qui non seulement ne réchauffent pas, mais représentent en plus, des risques réels pour votre santé.

Ainsi, l'alcool ne réchauffe pas ! Bien au contraire, la consommation de boissons alcoolisées par grand froid est dangereuse. Ces dernières n'augmentent pas la température corporelle. Elles entraînent au contraire un engourdissement, qui nous empêche de percevoir les signaux d'alerte liés froid. Résultat : la sensation de froid est réduite, la vigilance est amoindrie, la circulation sanguine est ralentie.

De la même manière, manger gras ne vous protègera pas du froid.. En effet, la circulation sanguine est moins "efficace" dans un organisme où la graisse est trop présente. Ce n'est donc pas parce qu'il fait froid que vous pouvez déséquilibrer votre régime alimentaire au profit du gras et du sucré. Une petite douceur oui, mais uniquement pour vous faire plaisir.

Il est nécessaire de bien se couvrir, plutôt que beaucoup. Par grand froid, notre organisme réduit l'afflux de sang à la périphérie du corps pour l'envoyer en priorité aux organes vitaux : le coeur et le cerveau. Cette "vasoconstriction" explique l'engourdissement et la sensation de froid que nous éprouvons au niveau des mains, des pieds, du nez et des oreilles. Il est donc essentiel de porter des gants, une écharpe et des chaussures. Celles-ci, ainsi que les chaussettes, ne doivent pas être trop serrés. Elles risqueraient alors de couper la circulation sanguine. Pour limiter la déperdition calorique par la tête, portez un bonnet ou un chapeau. Enfin, choisissez bien vos vêtements. Portez-en plusieurs couches, bien chaudes mais pas trop serrées, plutôt qu'un seul "gros" vêtement bien épais et bien serré. L'air contenu entre vos différentes couches d'habit vous gardera bien au chaud.

Enfin, ne calfeutrez pas votre logement pour conserver la chaleur à l'intérieur. Y compris et peut-être surtout par grand froid, l'air doit continuer à circuler entre l'intérieur et l'extérieur de votre habitation. Ne bouchez pas les aérations. Votre ennemi prend alors la forme d'un gaz inodore et incolore : le monoxyde de carbone. Il résulte d'une combustion incomplète, qu'il s'agisse de bois, de butane, de charbon, d'essence, de fuel, de gaz naturel, de pétrole ou de propane. Pour éviter les drames - les intoxications au CO font chaque année en France 100 victimes - veillez à l'entretien régulier de vos appareils de chauffage ou d'eau chaude. L'idéal est de le réaliser juste avant la période de froid bien sûr. Faites également ramoner les conduits de vos poeles et de vos cheminées par un professionnel qualifié. Veillez enfin à bien entretenir les gaines et turbines de ventilation, les laissant libres et dégagées. Et en cas de maux de tête inexpliqués, de vertiges, il peut y avoir urgence : appelez le 15 ou le 112.

Source : INPES, consulté le 31 janvier 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER