Actualités santé

Grossesse : le poids de l'utérus sur la vessie augmente l'envie d'uriner

[ Publié le  17 février 2012 ]

Depuis que vous êtes enceinte, vous allez beaucoup plus souvent aux toilettes ? Cette manifestation tout à fait normale est aussi limitée dans le temps : au début et, parfois, à la fin de la grossesse. Les explications du Dr Francis Collier, gynécologue à Lille.

grossesse_boisson_priorite_sante_mutualiste

Une envie d’uriner très fréquente, une sensation de lourdeur dans le bas-ventre ? Ce désagrément peut indiquer un début de grossesse : il fait partie des bouleversements hormonaux qui interviennent dès la fécondation. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal et, le plus souvent, limité dans le temps.

Ces envies pressantes sont plus fréquentes au début de la grossesse. "La plupart des femmes présentent un utérus antéversé, c’est-à-dire légèrement basculé vers l’avant, juste au-dessus de la vessie", explique le Dr Francis Collier, gynécologue à Lille. "Au début de la gestation l’utérus appuie sur la vessie et provoque une augmentation de la fréquence des envies d’uriner." Résultat : "Bien des femmes se plaignent de devoir uriner plus fréquemment. Elles doivent même se lever plusieurs fois la nuit pour se rendre aux toilettes."

Quelques semaines plus tard, "l’utérus se redresse" et la pression qu’il exerçait jusqu’alors sur la vessie diminue. Le recours aux toilettes se fait alors moins fréquent. En revanche, l’utérus peut appuyer sur l’estomac, rendant la digestion plus difficile.

Contre le risque d’infection, buvez !

Les envies pressantes peuvent revenir en fin de grossesse : si la femme a pris beaucoup de poids, l’utérus risque d’appuyer à nouveau sur la vessie. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est si important de contrôler le poids tout au long de la grossesse.

Il n’y a aucun traitement qui permette de soulager ce désagrément. De plus, "il est très important pour la future maman de boire beaucoup d’eau, pour réduire le risque d’infection urinaire", insiste le Dr Collier. En effet, si l’utérus appuie sur la vessie, celle-ci peut avoir du mal à se vider complètement. Certaines bactéries peuvent alors se multiplier et entraîner une cystite. Si vous ressentez des douleurs, ou encore des brûlures à la miction, ou si vous avez des antécédents de cystite, parlez-en rapidement avec votre gynécologue.

Source : interview du Dr Francis Collier, 28 septembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER