Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Gel au Ketum® et soleil : une liaison dangereuse

Actualités santé

Gel au Ketum® et soleil : une liaison dangereuse

[ Publié le 17 février 2012 ]

Après un traumatisme ou pour soigner vos articulations, votre médecin vous a prescrit un gel contenant du kétoprofène, comme le Ketum® ? Attention à son effet photosensibilisant. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) alerte à nouveau les professionnels de santé sur ce danger.

soleil-ketum-danger_priorite_sante_mutualiste

Entorse, tendinite, articulations grippées : pour atténuer la douleur, un gel au kétoprofène, comme Ketum®, est souvent prescrit. Le kétoprofène est un anti-inflammatoire en vente depuis 1978. S’il traite bien les traumatismes, au soleil, c’est lui qui se révèle traumatisant ! En effet, le Ketum® et ses génériques "sont liés à un risque de réaction allergique cutanée sévère quand la peau traitée est exposée au soleil", indique l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Dans une lettre adressée aux médecins et aux pharmaciens, l’Agence rappelle cet effet indésirable et insiste sur l’importance des mesures préventives à conseiller aux patients. Ainsi, n’exposez pas les zones traitées au soleil, même voilé, ni aux UV artificiels, "pendant toute la durée du traitement" et deux semaines après. Prudence, donc, si vous skiez léger sur les pistes. Protégez les zones traitées en les couvrant : c’est plus facile en hiver qu’en été. Par ailleurs, lavez-vous soigneusement les mains après chaque application et cessez immédiatement le traitement si vous constatez une réaction cutanée (boutons, peau irritée, desquamation).

Première alerte en 2010

En 2010, l’Agence européenne du médicament (EMA) avait procédé à une évaluation des gels au kétoprofène. Elle avait conclu que "les réactions de photosensibilité aux médicaments topiques contenant du kétoprofène constituaient des effets indésirables importants", tout en précisant que "le rapport bénéfice/risque restait favorable". L’Afssaps avait alors ordonné le retrait de ces médicaments, mais sa décision avait été annulée à la suite d’un recours en Conseil d’Etat par le laboratoire Menarini, fabricant du Ketum®.

Source : Afssaps, 10 février 2012
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Allergie , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

ECHANGER