Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Soins au cordon ombilical de votre bébé : guide pratique

Actualités santé

Soins au cordon ombilical de votre bébé : guide pratique

[ Publié le 24 janvier 2012 ]

Geste symbolique, la coupure du cordon ombilical – lien reliant le bébé à naître à sa mère – est un geste impressionnant. Tout comme les soins à apporter au nombril du nourrisson par la suite. Les conseils d’Alice Pinson, sage-femme à Bordeaux, pour dédramatiser cette étape.

nouveau-ne-cordon-ombilical_priorite_sante_mutualitse

Le cordon ombilical, lien entre la mère et l’enfant… Au cours des neuf mois de grossesse, il permet à la femme enceinte d’apporter au fœtus l’oxygène et la nourriture dont il a besoin pour se développer. Le couper revêt donc une signification symbolique à plus d’un titre !

Première coupe : dès l’accouchement

Cet acte, qui se pratique dès la naissance – avant même la sortie du placenta – peut ainsi se révéler impressionnant. Certains parents souhaitent le pratiquer eux-mêmes, mais rien ne vous y oblige : l’obstétricien ou la sage-femme peuvent le faire.

"Dans un premier temps, la circulation sanguine dans le cordon est coupée à l’aide de deux pinces accrochées à mi-distance entre ce qui sera le nombril du bébé et le placenta", explique Alice Pinson, sage-femme à Bordeaux. "Ces pinces sont écartées d’environ 5 cm et on coupe entre les deux." Ni la mère, ni l’enfant ne ressentent de douleur : le cordon n’est pas innervé.

Seconde coupe : lors de la première toilette
Une partie de cordon– entre 10 et 20 cm – reste provisoirement attachée au nourrisson. L’une des pinces reste en place pour empêcher le sang de s’écouler. "Lorsque le bébé reçoit sa première toilette, la sage-femme coupe le cordon plus court. Elle installe un clamp, c’est-à-dire une pince, à 1 ou 2 cm de l’ombilic avant de sectionner une grande partie du cordon", indique Alice Pinson. Reste alors un tout petit bout sur le nombril du nourrisson.

"En général, on laisse cette nouvelle pince en place jusqu’à ce que le cordon tombe", précise Alice Pinson. Après avoir séché, le bout du cordon resté accroché finit par se détacher naturellement. "Le délai varie entre 2 et 3 semaines, selon les enfants."

Pendant ce temps, les parents apprennent à s’occuper de leur bébé. "La toilette spécifique du cordon peut générer de l’angoisse. Ils ont souvent peur de faire mal à leur enfant ou d’arracher le cordon par mégarde", raconte Alice Pinson. Elle se montre rassurante : "Comme le cordon n’est pas innervé, l’enfant n’aura pas mal et, durant le séjour à la maternité, les sages-femmes informent les parents et leur expliquent comment nettoyer cette zone." Une fois par jour, le cordon doit être nettoyé à l’eau et avec un savon spécial pour bébé. Si les selles ont débordé de la couche au point de souiller cette région du corps, "n’hésitez pas à la nettoyer à nouveau", conseille Alice Pinson.

En France, la désinfection est facultative
Toutefois, la désinfection n’est pas obligatoire. En effet, si le cordon reste une porte d’entrée pour les germes, ce qui justifie de le nettoyer soigneusement, "l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande surtout cette pratique dans les pays en développement, où l’hygiène n’est pas aussi stricte qu’en France, par exemple". Dans les pays industrialisés, en effet, aucune différence significative n’a été constatée entre les enfants dont le cordon était simplement nettoyé et ceux dont le cordon était désinfecté.

"L’important, c’est de laisser la zone sécher, donc d’éviter de l’humidifier et de la couvrir", recommande Alice Pinson. Par ailleurs, "quand un petit morceau se décolle, ne tirez pas dessus, laissez-le tomber tout seul". Pour toute question, ou si un liquide à l’aspect purulent s’écoule du bout de cordon de votre enfant, consultez une sage-femme ou votre médecin.

Source : interview d’Alice Pinson, 12 janvier 2012
(Destination santé ©)

Mot-clef : Grossesse

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER