Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sevrage tabagique : pas de Zyban® pour les femmes enceintes !

Actualités santé

Sevrage tabagique : pas de Zyban® pour les femmes enceintes !

[ Publié le 5 janvier 2012 ]

Vous êtes enceinte et souhaitez arrêter de fumer ? Ne prenez pas de médicaments d’aide au sevrage tabagique : plusieurs études montrent des malformations congénitales chez les enfants exposés au bupropion (Zyban®), selon la revue Prescrire. En revanche, les substituts nicotiniques comme les chewing-gum et les patchs sont sans danger.

grossesse-zyban-dangereux_priorite_sante_mutualiste

Il y a une bonne raison pour laquelle le bupropion, un produit de sevrage tabagique commercialisé sous le nom de Zyban®, est contre-indiqué aux femmes enceintes. Plusieurs études récentes mettent en évidence l’existence de malformations cardiaques congénitales chez les enfants exposés in utero à ce médicament. C’est pourquoi seuls les substituts nicotiniques sont recommandés chez la femme enceinte. Ils peuvent d’ailleurs être utilisés sous toutes leurs formes : patchs, pastilles, gommes à mâcher.

Pourtant, selon une recherche documentaire menée par la revue Prescrire, certaines femmes enceintes à travers le monde se sont vu prescrire du bupropion ou en ont pris dans le cadre d’une automédication. Les rédacteurs de Prescrire citent ainsi "une étude de 2010 incluant plus de 10.000 enfants, qui a montré une fréquence accrue de l’exposition in utero au bupropion chez de jeunes patients porteurs d’anomalies cardiaques congénitales". Les mêmes malformations étaient déjà "surreprésentées" en 2008, parmi 806 femmes enceintes exposées.

D’une manière générale, "des doutes existent sur un effet tératogène, c’est-à-dire la capacité à provoquer des malformations fœtales, notamment au niveau cardiaque, de médicaments ou de produits dérivés des amphétamines", précise Prescrire. C’est cela qui justifie que le bupropion ne soit pas indiqué chez la femme enceinte. Pas plus que la varénicline (Champix®).

Le Zyban®, dangereux même hors grossesse
Même en-dehors d’une grossesse, le Zyban® présente une balance bénéfices/risques défavorable, rappellent les rédacteurs de Prescrire. Il convient donc de "ne pas utiliser le bupropion, y compris pendant la grossesse, et de surveiller le cœur des fœtus et des nouveau-nés qui y ont été exposés". Si une aide est toujours souhaitable, mieux vaut s’en remettre aux substituts nicotiniques. Demandez conseil à votre médecin traitant.



Source : revue Prescrire, janvier 2012/tome 32, N°339.
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

ECHANGER