Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Polyarthrite rhumatoïde : il est conseillé de se bouger

Actualités santé

Polyarthrite rhumatoïde : il est conseillé de se bouger

[ Publié le 1 janvier 2012 ]

La marche, le jardinage, le simple fait d'aller faire ses courses à pied : autant de petites activités physiques qui peuvent améliorer l'état de santé des personnes qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde.

sport-senior-femme-polyarthrite_priorite_sante_mutualiste

Même si la douleur est parfois vive, l'activité physique est bel et bien recommandée aux victimes de la polyarthrite rhumatoïde. Celles-ci pourtant, seraient trop réticentes à se bouger.

Un médecin américain qui a travaillé le sujet, constate aujourd'hui que plus de 40% des malades qui en sont atteints mènent une existence totalement sédentaire. La polyarthrite rhumatoïde, c'est la forme la plus fréquente des rhumatismes inflammatoires. Elle se caractérise par une atteinte des tendons et des articulations. Celles-ci deviennent gonflées, chaudes et douloureuses, surtout la nuit. Les mains et les pieds sont les plus touchés, des deux côtés du corps à la fois et généralement de manière symétrique, les mêmes doigts étant atteints sur une main et sur l'autre par exemple...

Outre la douleur, la maladie entraîne une fatigue intense et persistante. Dans ces conditions, il n'est pas facile de s'adonner à une activité physique, qu'il s'agisse de marcher d'un bon pas, de courir ou de nager. C'est en effet le constat du Dr Jungwha Lee. Avec son équipe de la Northwestern University Feinberg School of Medicine à Chicago, il a interrogé 176 patients souffrant de polyarthrite.

"Plus de quatre sur dix sont inactifs sur le plan physique", commente le Dr Lee. "Nous avons également découvert que 53% d'entre eux ne sont absolument pas motivés pour bouger. Et surtout, la moitié n'est pas convaincue des bienfaits d'une activité physique régulière." Pour l'auteur, ce travail met en évidence un réel besoin d'information des patients. Et pour cela, il compte mobiliser ses confrères. "Les médecins doivent réellement encourager les malades", explique-t-il.

De nombreuses études ont en effet démontré l'intérêt de l'activité physique pour lutter contre la fatigue, mais aussi pour augmenter la force musculaire. Et, ajoute le Dr Lee, "elle permet aussi d'atténuer la douleur". Et n'oublions pas que bouger, ce n'est pas forcément pratiquer un sport. Et a fortiori pas un sport violent. La marche, le jardinage, le simple fait d'aller faire ses courses à pied : voilà des activités qui sont excellentes pour la santé. Même le piano est formidable pour travailler la mobilité des doigts !

Source : Arthritis Care and Research, 26 janvier 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER