Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La cuisson en papillote, bon et sain à la fois

Actualités santé

La cuisson en papillote, bon et sain à la fois

[ Publié le 18 janvier 2012 ]

Après les excès des fêtes de fin d’année et les bonnes résolutions 2012, comment conserver votre ligne tout en vous faisant plaisir ? Une astuce : la cuisson en papillote. C’est une bonne façon de cuisiner sainement et de faire, en même temps, le plein de vitamines et de saveurs.

papillote-saumon_priorite_sante_mutualiste

Viandes, poissons, légumes, fruits : c’est fou tout ce qu’on peut cuire en papillote ! Sur le plan technique, rien de plus simple. Ce mode de cuisson consiste à "enfermer" l’aliment – ou les aliments, ensemble – dans une poche étanche, afin d’emprisonner la vapeur générée durant la cuisson. L’aliment cuit ainsi "dans son jus" grâce à l’eau condensée à l’intérieur de la poche.

Emballage : évitez l’aluminium
"Contrairement à un court-bouillon, par exemple, au cours duquel une partie des nutriments s’échappe dans l’eau, la cuisson en papillote limite les déperditions", explique Katia Tardieu, diététicienne à Paris et membre de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN). Dans ces conditions, l’aliment conserve toutes ses qualités nutritionnelles.

Si vous ne possédez pas de poche adéquate, utilisez du papier sulfurisé ou une barquette spécifique en silicone. L’utilisation de feuilles d’aluminium est actuellement discutée, en raison des risques liés à un éventuel passage de l’aluminium dans les aliments. Surtout si ces aliments sont acides, par exemple s’ils contiennent du citron. Pensez à rendre votre poche étanche, en la fermant avec une ficelle, voire des cure-dents.

Sain, rapide et savoureux

Avant d’enfourner votre papillote, ajoutez une cuillère à soupe d’une huile riche en oméga 3. De l’huile de colza, par exemple. En effet, la cuisson à basse température permettra de conserver tout le bénéfice santé de cette huile. N’oubliez ni les aromates, ni les condiments, et pourquoi pas une rondelle de citron. Les poissons, fruits de mer, fruits et légumes s’y prêtent tout particulièrement. Vous pouvez ensuite la passer au four ou au cuit-vapeur, voire au four à micro-ondes, à condition qu’elle ne contienne aucune particule métallique. Si vous souhaitez cuire de la volaille ou de la viande rouge en papillote, préférez le four traditionnel.

Idéale sur le plan gustatif et nutritionnel, la cuisson en papillote est aussi très rapide, ce qui est bien pratique ! "Elle s’accommode à la vie de tous les jours", précise Katia Tardieu. De plus, la durée de cuisson étant courte, vitamines et minéraux sont préservés. Enfin, elle s’adapte parfaitement aux impératifs d’une présentation en portions individuelles. Bon appétit…

Source : interview de Katia Tardieu, 1er décembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER