Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière accueille la 2e Journée nationale des maladies cardiaques héréditaires

Actualités santé

L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière accueille la 2e Journée nationale des maladies cardiaques héréditaires

[ Publié le 9 janvier 2012 ]

A l’occasion de la 2e Journée nationale des maladies cardiaques héréditaires, le 21 janvier, l’Institut de cardiologie de la Pitié-Salpêtrière (Paris) ouvrira ses portes au public. L’occasion de poser vos questions à des professionnels spécialisés, mais aussi d’échanger autour de ces pathologies relativement rares.

journee-nationale-maladie-cardiaques-hereditaires_priorite_sante_mutualiste

A vos agendas ! Le samedi 21 janvier marquera la 2e Journée nationale des maladies cardiaques héréditaires. Cette journée est ouverte à tous : patients, aidants, familles, médecins de toutes disciplines et corps soignant. Organisée par la Ligue contre la cardiomyopathie et l’Association bien vivre avec le QT long, elle se déroulera à l’Institut de cardiologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, de 10h à 17h.

L’objectif : favoriser les échanges autour des maladies cardiaques héréditaires pour mieux les faire connaître. Il s’agit d’affections génétiques dont les complications surviennent principalement chez les personnes jeunes. Les pathologies plus fréquentes appartiennent à deux catégories distinctes : les cardiomyopathies – maladies du muscle cardiaque – et les troubles électriques du rythme cardiaque, désignés sous le terme de "syndrome du QT long".

Les cardiomyopathies altèrent le tonus musculaire du coeur et réduisent ainsi sa capacité à pomper le sang vers le reste de l’organisme. Les malades peuvent souffrir à terme d’une insuffisance cardiaque ou de troubles du rythme, voire de mort subite. Quant au syndrome du QT long, il favorise un terrain propice à une accélération anormale du rythme cardiaque (arythmie ventriculaire) qui peut entraîner des syncopes ou des pauses cardiaques, notamment après un effort, un stress ou une émotion forte, et provoquer une mort subite.

En France, une personne sur 500 est frappée de cardiomyopathie dite "hypertrophique", sa forme la plus courante. La plupart des autres affections concernent entre une personne sur 2.000 et une sur 5.000. Au total, le nombre de Français souffrant d’une maladie cardiaque héréditaire est estimé à 200.000 personnes, dont certaines s’ignorent.

Ce sujet vous intéresse ou concerne l’un de vos proches ? L’inscription à cette rencontre est gratuite mais obligatoire. Téléchargez le formulaire d’inscription sur le site www.cardiogen.aphp.fr.

Source : Ligue contre la cardiomyopathie, Association bien vivre avec le QT Long, Centre national de référence des maladies rares, décembre 2011.
(Destination santé ©)

Mot-clef : Cardiovasculaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER