Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Faire du sport avec une prothèse de hanche, c'est possible !

Actualités santé

Faire du sport avec une prothèse de hanche, c'est possible !

[ Publié le 12 janvier 2012 ]

Plus d’un million de Français sont porteurs d’une prothèse de hanche. Après quelques mois d’attente pour la cicatrisation, ils peuvent tout à fait reprendre le sport, sous la surveillance de leur médecin traitant. Les explications du Pr Jean-Pierre Courpied, chirurgien orthopédiste à Paris.

sport-prothese-hanche_priorite_sante_mutualiste

Chaque année, 150.000 prothèses totales de hanche sont posées en France. Après ce type d’intervention lourde, et trois à six mois de patience, vous pouvez reprendre le sport. Certaines activités dites "à faible contrainte" sont même recommandées, car elles contribuent à éviter une ré-intervention précoce de la prothèse. Il s’agit de tous les exercices d’endurance, hors compétition, comme la natation, la marche, le bowling, le cyclisme, le golf ou la gymnastique de type aérobic, ne sollicitent pas excessivement l’articulation de la hanche.

Si vous pratiquiez l’une de ces activités avant la pose de la prothèse, "il est tout à fait possible de retrouver votre niveau d’avant", confirme le Pr Jean-Pierre Courpied, chirurgien orthopédiste à Paris. "En revanche, l’apprentissage d’un nouveau sport est déconseillé." De même que certaines activités comme la course à pied, le ski nautique, le football, le rugby, le handball et les sports de combat, qui sollicitent trop les hanches.

Quant à la randonnée de montagne, le patinage, le tennis, la danse et la musculation, elles relèvent d’une catégorie intermédiaire. Ces activités peuvent être pratiquées sous contrôle médical, en fonction des capacités et des connaissances du patient dans le sport concerné. S’il s’agit, par exemple, d’une ancienne patineuse, elle peut reprendre son sport mais hors compétition et sous la surveillance de son médecin ou du chirurgien.

En effet, une prothèse de hanche est constituée de matériaux usables, qui peuvent se rompre sous la contrainte d’un choc important ou à la suite d’une succession de micro-chocs. L’os qui entoure la prothèse, et à l’intérieur duquel cette dernière est fixée, est également sollicité. Demandez donc toujours l’avis du chirurgien avant d’envisager une reprise d’activité.

Source : interview du Pr Jean-Pierre Courpied, 12 décembre 2011 – faculté Xavier Bichat et institut Calot de Berck-sur-Mer, sites consultés le 6 janvier 2012.
(Destination santé ©)

Mot-clef : Activité physique

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER