Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Après l'accouchement, ne négligez pas la rééducation périnéale

Actualités santé

Après l'accouchement, ne négligez pas la rééducation périnéale

[ Publié le 4 janvier 2012 ]

Le périnée est un ensemble de muscles qui soutient les organes urinaires et génitaux. Après un accouchement, notamment, il peut se relâcher et occasionner des fuites urinaires ou fécales. D’où l’intérêt de le remuscler.

reeducation-perinee_priorite_sante_mutualiste

Le périnée est situé entre l’anus et le sexe (pénis ou vagin). C’est un ensemble de muscles qui, en se contractant, permet de conserver l’urine et les selles en attendant la miction ou la défécation. Il permet donc le bon fonctionnement de la vessie, de l’urètre et du rectum. Chez la femme, il soutient également l’utérus. C’est aussi l’un des muscles intervenant dans les contractions vaginales au moment de l’orgasme.

Un problème sur cette région anatomique peut provoquer, chez l'homme comme chez la femme, des problèmes d'incontinence et des fuites urinaires, voire fécales. Après une grossesse, par exemple, le périnée a été très sollicité. En particulier au moment de l’accouchement. Il peut alors se relâcher et moins bien remplir ses fonctions. La rééducation périnéale, prescrite après tout accouchement, est prise en charge à 100 % par l'assurance maladie obligatoire, sous réserve de l'accord préalable de votre caisse primaire (CPAM).

Cette rééducation consiste à rendre son élasticité à votre périnée en le stimulant : massages, exercices, voire électrostimulation. La difficulté réside dans le fait que cet ensemble de muscles n’est pas bien intégré au schéma corporel. "Bien des femmes en ont une représentation imprécise", indique le Dr Francis Collier, gynécologue-obstétricien à l’hôpital Jeanne de Flandre, à Lille."Au point que trois patientes sur quatre, lorsqu’on leur demande de se concentrer sur leur périnée, contractent leurs abdominaux" à la place.

Il est donc indispensable de bien prendre conscience de ce qu’est le périnée, puis de mettre en pratique les exercices adaptés, avec l’aide d’un kinésithérapeute spécialisé ou d’une sage-femme. La rééducation périnéale est le plus souvent pratiquée après l’accouchement mais d’autres moments de la vie peuvent aussi nécessiter un recours. Citons la ménopause et le relâchement physiologique des tissus, ou encore une incontinence urinaire à l’effort, qui peut apparaître au fil des années. Actuellement en France, environ 2,6 millions d’adultes souffrent d’incontinence urinaire, un chiffre probablement sous-estimé selon l’assurance maladie.

Source : interview du Dr Francis Collier, 28 septembre 2011 – sites Ameli et Ameli-santé de l’assurance-maladie, consultés le 3 janvier 2012
(Alexandra Capuano avec Destination santé ©)

Mots-clefs : Grossesse , Kinésithérapie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER