Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Vacances d'hiver au soleil : conseils pour bien préparer votre voyage

Actualités santé

Vacances d'hiver au soleil : conseils pour bien préparer votre voyage

[ Publié le 16 décembre 2011 ]

Les vacances arrivent et vous n’en pouvez plus de l’hiver ? Si vous partiez au soleil ? Du bassin méditerranéen aux Antilles, voire plus loin encore, les destinations de rêve ne manquent pas. Pour ne pas gâcher la fête, prenez le temps de préparer votre voyage. Petit tour d’horizon des indispensables avec le ministère des Affaires étrangères.

soleil-chaleur-vacances_priorite_sante_mutualiste

Le froid et la neige pendant les vacances, ce n’est pas pour vous ? Avant de vous envoler pour une destination plus ensoleillée, préparez soigneusement votre voyage.

Première étape : un saut sur www.diplomatie.gouv.fr, le site du ministère des Affaires étrangères, rubrique "conseils aux voyageurs". Sélectionnez le pays choisi pour y passer vos vacances et vous accéderez à des fiches pratiques concernant les documents nécessaires, les visas éventuels, la monnaie locale, les transports aériens, la douane et, bien entendu, la santé. Il est largement question des vaccinations recommandées et de la prévention des maladies infectieuses. Vous trouverez aussi les coordonnées téléphoniques des services d’urgence.

Vaccins : mieux vaut suivre les recommandations
Au minimum un mois avant votre départ, renseignez-vous sur ce site ou à l’Institut Pasteur, ou consultez votre médecin, pour savoir quels sont les vaccinations obligatoires et, éventuellement, recommandées. Dans tous les cas, il est indispensable d’être à jour de vos vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP), la rougeole et la coqueluche. Pour les autres vaccins, tout dépend du pays, de votre mode de voyage – sac au dos ou en hôtel – et de votre durée de séjour. Ainsi, si vous partez au Maroc ou dans les Antilles, aucune vaccination n’est obligatoire mais celles contre les hépatites A et B et la typhoïde sont recommandées.

Vérifiez également si votre destination se situe, ou non, dans une zone infestée par le paludisme, la dengue et/ou le chikungunya. La prévention du paludisme – ce que l’on appelle la chimioprophylaxie – doit être adaptée en conséquence. Parlez-en à votre médecin traitant, ou votre pharmacien, plusieurs semaines avant le départ. Dans tous les cas, cette prophylaxie s’accompagne de mesures contre les piqûres de moustiques. Emportez un répulsif et une pommade antihistaminique pour calmer les démangeaisons s’ils vous piquent. Le soir venu, sortez toujours bras et jambes couverts. Contre la dengue et le chikungunya, il n’existe aucun vaccin. Les mesures de prévention visent donc à se protéger des piqûres. Portez des vêtements longs et amples, de couleur claire, et aspergez-vous régulièrement d’antimoustique.

Une trousse à pharmacie bien pensée
Deuxième étape : la trousse à pharmacie,  partenaire santé indispensable de vos vacances. Pas besoin d’emmener une cantine de médicaments mais, si vous suivez un traitement régulier, emportez-en une quantité suffisante, avec l’ordonnance correspondante. Prévoyez de quoi couvrir une semaine supplémentaire, en cas d’imprévu, et transportez-les dans leur emballage d’origine. Certains pays exigent une déclaration, voire une demande d’autorisation préalable, pour les médicaments : renseignez-vous sur diplomatie.gouv.fr.

En plus de vos éventuels traitements, prévoyez de l’aspirine et/ou du paracétamol contre les douleurs ou pour faire baisser la fièvre. Prenez aussi un anti-diarrhéique et, le cas échéant, un anti-nauséeux si vous souffrez du mal des transports. Complétez cette trousse en y glissant un collyre pour les yeux, un thermomètre électronique et des pansements stériles. Sans oublier, bien sûr, la crème solaire et celle contre les brûlures.

N’oubliez pas vos lunettes de soleil ! Elles doivent impérativement porter la norme CE, garantie de leur efficacité contre l’excès de luminosité et les ultraviolets, qui provoquent l’apparition de cataracte. Il n’y pas d’âge pour en porter. Protégez donc aussi les yeux de vos enfants, en vous adressant à un opticien qui leur trouvera des montures adaptées.

Source : www.diplomatie.gouv.fr, site consulté le 15 décembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER