Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Ouverture des huîtres : gare à vos mains !

Actualités santé

Ouverture des huîtres : gare à vos mains !

[ Publié le 28 décembre 2011 ]

Un geste malencontreux, un couteau qui dérape et votre réveillon se termine aux urgences… Chaque année, 2.000 Français sont victimes d’un accident domestique lié à l’ouverture malheureuse d’une huître. Pour éviter entailles et autres estafilades, suivez les conseils du Pr Christian Dumontier, chirurgien et secrétaire général de l’Institut de la main, à Paris.

ouverture-huitre-accident_priorite_sante_mutualiste

Ouvrir une huître ? Il suffit de disposer des bonnes huîtres, d’un bon outil et du bon geste. Les bonnes huîtres, ce sont celles que vous aimez. Choisissez-les d’une forme régulière. Si les huîtres longues sont moins chères que les autres, ce n’est pas un hasard. Elles sont généralement moins pleines et aussi moins faciles à ouvrir. Le bon couteau, c’est celui qui a une lame droite, fine, pointue et rigide sans être épaisse. Un couteau de poche, par exemple.

Ouverture guidée d’une huître
Si vous êtes droitier, placez d’abord un torchon sur votre main et votre bras gauches. Puis, prenez l’huître dans la main gauche, "couvercle" sur le dessus et "cul" vers votre poignet. La partie creuse doit épouser le creux de votre main. Tenez votre couteau de la main droite, en gardant le pouce sur la lame, ne laissant dépasser qu’un petit centimètre de la pointe. Ainsi, si vous glissez, votre pouce bloquera le mouvement en rencontrant la coquille. Posez la pointe du couteau perpendiculairement au côté droit de la coquille, à hauteur du premier tiers en partant du bout rond du coquillage. Insérez-la doucement entre les deux lèvres de l’huître et forcez progressivement le passage à l’intérieur. Ensuite, il vous suffit de d’opérer un mouvement de levier avec votre couteau, sur toute la longueur de l’huître, en gardant la lame bien collée au couvercle. Enlevez les quelques petits déchets de coquille que vous aurez pu laisser dans l’huître, vérifiez avec la pointe du couteau qu’elle est bien vivante et videz la première eau. Elle se reconstituera en quelques minutes, et la 2e eau pourra être bue. Si vous êtes gaucher, tenez l’huître de la main droite, le couteau de la gauche, et procédez de même.

De nombreux accessoires de cuisine, comme le couteau avec une pince intégrée permettant de faire une encoche dans la coquille pour faciliter le passage de la lame, promettent de vous simplifier la vie. Il existe aussi des gants à cotte de mailles pour remplacer le torchon. Toutefois, "vous aurez beau vous être équipé, si vous ne savez pas ouvrir une huître, vous ne ferez que l’abîmer et dépenser vos deniers inutilement", tempère le Pr Christian Dumontier, chirurgien et secrétaire général de l’Institut de la Main à Paris. "Mieux vaut demander conseil à un écailler ou un ostréiculteur, qui vous enseignera le bon geste."

Réagir en cas d’accident
En France, chaque année, 2.000 personnes arrivent aux urgences après une blessure consécutive à l’ouverture des huîtres, relève l’Institut de veille sanitaire (InVS). "Ces accidents ne sont pas si fréquents, mais peuvent s’avérer très graves", avertit le Pr Dumontier. Sous prétexte de ne pas gâcher la fête, certains préfèrent retarder une consultation médicale. "C’est une grave erreur ! Lorsque nous les recevons, ils en sont souvent au stade des complications", explique-t-il. "Même si leur blessure paraît superficielle, elle peut causer des dégâts. Dans 48% des cas, la coupure atteint les nerfs ou les tendons au niveau de la paume. Le risque majeur est une perte de fonctionnalité de certains doigts."

De plus, des éclats d’huître peuvent pénétrer dans les tissus. Il est donc nécessaire de nettoyer et de désinfecter la plaie immédiatement.

Il existe des services dédiés à ce type de blessure : Urgences mains. Elles sont joignables au 0825 00 22 21 (payant). Un chirurgien de garde répondra à vos questions.

Source : Interview du Pr Christian Dumontier, 14 décembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER