Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les jeunes consomment plus de drogues "légales"

Actualités santé

Les jeunes consomment plus de drogues "légales"

[ Publié le 12 décembre 2011 ]

Moins de cannabis, mais plus de tabac et une augmentation notable du nombre de cas d’ivresse. Ce sont les premiers résultats de la 7e enquête Escapad, menée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) auprès de plus de 32.000 jeunes de 17 ans. Un rapport complet est attendu pour 2012.

ado-vin-cigarette_priorite_sante_mutualiste

En matière de drogues, les jeunes optent pour la légalité. C’est l’un des enseignements préliminaires de la 7e édition de l’enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense (Escapad). Cette étude a été réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) auprès de 32. 249 jeunes garçons et filles âgés de 17 ans, effectuant leur Journée défense et citoyenneté.

Cannabis, cocaïne, ecstasy en baisse
Côté positif : la baisse globale de la consommation de substances illicites entre 2008 et 2011. L’usage de cannabis, en particulier, poursuit sa décroissance amorcée en 2002. En 2011, 41,5% des jeunes disaient avoir expérimenté le cannabis, contre 42,2% en 2008. "Les campagnes de sensibilisation et de prévention concernant ces drogues ont produit leurs effets", analysent les auteurs de l’enquête. Toutefois, "les baisses observées apparaissent moins prononcées que celles mesurées entre 2005 et 2008", nuance l’OFDT. Il note ainsi que la prise de cannabis "se stabilise" plutôt que de décroître.

Pour les autres drogues illicites, seuls les niveaux d’expérimentation de substances – autrement dit le fait de les avoir testées au moins une fois – sont analysés. Les auteurs observent toutefois la même tendance à la baisse. Selon l’enquête, le niveau d’essai de prise de cocaïne a régressé de 0,7%. L’expérimentation d’ecstasy connaît son niveau le plus bas depuis 1990 et celle des produits à inhaler baisse de près de 5%.

Alcool et tabac en hausse
Côté négatif : l’usage régulier de tabac et d’alcool s’est accru. Près de sept jeunes sur dix déclarent avoir déjà fumé une cigarette au cours de leur vie et 91% d’entre eux indiquent avoir déjà bu de l’alcool. La fréquence du tabagisme quotidien croît aussi bien chez les filles que chez les garçons mais plus cette consommation s’intensifie, plus elle concerne les hommes. Ils sont 32,7% à déclarer fumer tous les jours, pour 30,2% de filles.

Quant à l’alcool, "on assiste clairement à une reprise", estiment les auteurs. Plus d’un jeune sur dix (10,5%) en prend régulièrement – à savoir au moins dix fois au cours du mois précédant l'enquête – contre 8,9% en 2008. L'usage quotidien reste toutefois un phénomène mineur, qui touche 0,9 % des jeunes de 17 ans, mais qui augmente.

L'OFDT s'inquiète surtout des cas d'ivresse, qui croissent dangereusement. Près de 28% des jeunes déclarent avoir pris au moins trois cuites dans l’année, contre 25,6% en 2008, et 10,5% en ont connu au moins dix. Le phénomène du "binge drinking", qui consiste à s’enivrer le plus vite possible, prend également de l’ampleur.

Source : Observatoire français des drogues et toxicomanies, 8 décembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER