Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les bienfaits santé des huîtres

Actualités santé

Les bienfaits santé des huîtres

[ Publié le 26 décembre 2011 ]

Rebutantes pour certains, incontournables pour d’autres, les huîtres sont à la fête en fin d’année, malgré leur prix de plus en plus élevé. Au niveau santé, elles renferment des trésors de minéraux et de vitamines. Le point sur l’un des aliments-star du réveillon.

huitre-intoxication-alimentaire_priorite_sante_mutualiste

Voila trois ans de suite que le prix des huîtres augmente, en raison d’une maladie qui se développe dans pratiquement toutes les bassins d’ostréiculture. Pourtant, ces aliments demeurent très courus. Non seulement pour leur goût ou leur réputation aphrodisiaque, mais aussi parce que les huîtres contiennent de nombreux nutriments essentiels, de minéraux et de vitamines.

Pour tous les goûts
Oubliez l’adage selon lequel "il ne faut manger d’huîtres que pendant les mois en -r". Il remonte à une époque où les transports réfrigérés n’existaient pas. Certes, pendant leur période de reproduction, de mai à août, certaines huîtres sont laiteuses mais elles ont tout de même leurs adeptes. Et elles se font rares, car les ostréiculteurs utilisent de plus en plus souvent des huîtres triploïdes, qui ne se reproduisent pas.

Faites donc votre choix, les variétés ne manquent pas ! Les huîtres plates sont souvent plus douces, les creuses plus charnues, les bretonnes plus iodées et les Marennes-Oléron, qui viennent des Charentes, plus vertes, avec un arrière-goût de noisette. Pour la taille, plus c’est gros et plus c’est petit : en clair, les huîtres sont classées selon un chiffre inversement proportionnel à leur poids. Les "0" sont les plus grosses et les "5", ou "6", les plus petites.

Nature, avec un filet de citron ou de vinaigre, et même de l’échalote, tout est dans le goût. Les huîtres peuvent aussi se manger chaudes, cuisinées à la vapeur, au four, sur la braise, farcies. L’idéal est de ne pas les faire cuire trop longtemps : quelques minutes, pas plus.

Sources de nutriments
Malgré leur apparence grasse, les huîtres sont en réalité très maigres. Elles n’apportent qu’un à deux grammes de lipides pour 100g. Elles sont surtout une excellente source d’oméga 3, de minéraux et d’oligo-éléments comme le fer, le phosphore, le cuivre, le sélénium et le zinc. D’ailleurs, deux à trois huîtres suffisent à couvrir les besoins quotidiens en zinc d’un adulte. Vous ne risquez néanmoins pas la surdose en consommant davantage !

Cet aliment est aussi riche en vitamines du groupe B : il permet de lutter en partie contre le mauvais cholestérol (le LDL), les maladies cardiovasculaires et les radicaux libres.

Enfin, si la consommation d'huîtres permet de se faire plaisir de temps en temps, méfiez-vous de certains accompagnements gras, comme les tartines beurrées et le vin blanc.

Le revers de la coquille
Le seul danger des huîtres provient de… leur ouverture. Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), chaque année en France, "près de 2.000 blessures accidentelles surviennent lors de l’ouverture d’huîtres". Si vous ne souhaitez pas passer votre réveillon aux urgences, apprenez à effectuer les bons gestes avec les bons outils…

Source : Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport, Nord-Pas-de-Calais – InVS, sites consultés le 12 décembre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Alimentation , Intoxication

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER