Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La France toujours aux prises avec l'épidémie de rougeole

Actualités santé

La France toujours aux prises avec l'épidémie de rougeole

[ Publié le 21 décembre 2011 ]

L’épidémie de rougeole atteint des sommets en France. Sur les onze premiers mois de l’année 2011, près de 15.000 cas ont été déclarés aux autorités sanitaires. Plus de 22.000 personnes ont été touchés depuis la première vague, en janvier 2008. Dans les semaines à venir, une quatrième vague épidémique est considérée comme probable.

figure1_201211

Plus de 22.000 cas de rougeole depuis janvier 2008, dont 15.000 en 2011 ! L’épidémie de rougeole qui sévit en Europe touche fortement la France et inquiète les spécialistes. Dans son dernier point d’information, le 20 décembre, l’Institut de veille sanitaire (InVS) signale "près de 15.000 cas entre janvier et novembre, dont 16 avec une complication neurologique, 649 avec une pneumopathie grave et six ayant entraîné un décès".

A titre de comparaison, l’InVS avait enregistré en 2010 "5.075 cas de rougeole avérés dont 8 ayant entraîné des complications neurologiques, 287 des pneumopathies graves et deux, un décès". Vague après vague, l’épidémie semble donc s’aggraver.

Vers une 4e vague épidémique début 2012 ?
Les responsables sanitaires notent que la forte décroissance du nombre de cas observés depuis l’été "signe la fin de la 3e vague épidémique". Mais pas celle de l’épidémie elle-même : "La vigilance s’impose car une 4e vague épidémique est très probable, avec un risque de recrudescence du nombre de cas dans les semaines à venir", avertit l’InVS.

A l’échelle européenne, la France est le pays le plus touché, et de loin ! Au 12 décembre, elle concentrait 54% du nombre total de cas observés dans les 52 pays de la région Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Celle-ci a officiellement fait part de son inquiétude face à la situation française.

Une couverture vaccinale encore insuffisante

Les nourrissons de moins d’un an sont les plus touchés, suivis de près par les jeunes de 15 à 19 ans, indique l’InVS. En cause : une couverture vaccinale toujours insuffisante. Le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) est efficace et bien toléré. Il ne fragilise ni les enfants, ni les adultes. En France, le taux d’enfants vaccinés à 24 mois s’établit à 89,1% pour une dose et à 40,6% pour deux doses. Or les objectifs de couverture visés à cet âge – et considérés comme efficaces pour interrompre la circulation du virus –, sont respectivement de 95% et 80%.

Il faut deux doses de ROR pour être protégé efficacement et à vie. La vaccination se fait donc en deux fois : une première dose est délivrée à 12 mois, voire à 9 mois quand l’enfant fréquente une crèche, et une seconde entre 13 et 24 mois. Toutes les personnes nées depuis 1980 doivent vérifier sur leur carnet de santé qu’elles ont reçu deux doses et, le cas échéant, procéder à une vaccination de rattrapage. Parlez-en avec votre médecin traitant.

Source : InVS, 21 décembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER