Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'Afssaps met en garde sur l'utilisation du Motilium® pour stimuler la lactation

Actualités santé

L'Afssaps met en garde sur l'utilisation du Motilium® pour stimuler la lactation

[ Publié le 19 décembre 2011 ]

Le Motilium® (dompéridone) est un anti-nauséeux dont un des effets secondaires est l'augmentation de la production de lait par les glandes mammaires. De nombreuses femmes s’en servent donc pour stimuler la lactation. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) met les patientes en garde sur les risques associés à cette utilisation.

allaitement-7

Un anti-nauséeux pour stimuler les montées de lait des jeunes mères ? A en croire les "recettes" qui circulent sur les forums, c’est ce que permet la dompéridone, vendue sous le nom de Motilium®. Ce médicament vise à "soulager les nausées, les vomissements, les sensations de ballonnements, les gênes et régurgitations gastriques", précise l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Or, l’un de ses effets secondaires est la galactorrhée, autrement dit la production de lait par les glandes mammaires.

Or, la dompéridone n’est pas autorisée pour la stimulation de la lactation. Cette indication n’est d’ailleurs reconnue par aucune autorité de santé, ni en Europe, ni aux Etats-Unis. Pire : ce détournement est non seulement contre-indiqué mais aussi dangereux, pour la mère et pour l’enfant, alerte l'Afssaps.

De graves risques cardiaques
"Il faut rapidement intervenir et dire à toutes les jeunes mamans que l’allaitement, c’est important mais que ce médicament, quand on le détourne de son usage, est très dangereux", a déclaré le Pr Dominique Maraninchi, directeur général de l’Afssaps, le 7 décembre sur Europe 1. "Ce produit est contre-indiqué pendant l'allaitement ; ce n'est pas pour rien que c'est indiqué sur la notice, cela signifie qu'il y a des dangers", a-t-il souligné.

Dès 2004, la Federal Drug Administration (FDA, agence fédérale du médicament aux Etats-Unis) avait émis une alerte sur cette molécule. Des études épidémiologiques montrent que l'utilisation de la dompéridone augmente le risque d'arythmies ventriculaires (anomalies du rythme cardiaque) graves, pouvant aller jusqu’au décès, et celui de morts subites.

Une lettre de mise en garde
Afin d’éviter une nouvelle situation propice à un scandale sanitaire, l’Afssaps agit pour "casser" l’image du Motilium® comme "recette-miracle" pour allaiter. Dans une lettre adressée aux professionnels de santé le 6 décembre dernier, elle cite notamment les résultats d’études ayant mis en évidence une association entre la prise de dompéridone et une augmentation des accidents cardiaques. "La dompéridone ne doit pas être utilisée pour stimuler l’allaitement, c’est en-dehors de son indication", insiste l’Afssaps.

Sera-t-elle entendue ? Certains médecins et sages-femmes prescrivent du Motilium® depuis des années pour aider les jeunes mères à allaiter, et des associations pro-allaitement en font la promotion auprès des femmes ayant des difficultés à allaiter. Sans parler des industriels. Impossible de savoir combien de femmes au juste utilisent cette molécule pour favoriser la lactation mais c’est un gros marché. Les ventes de dompéridone représentent 18 à 19 millions de boîtes chaque année, soit 1,5 million de boîtes écoulées par mois.

Source : Afssaps, 16 décembre 2012 – Europe 1, 7 décembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Allaitement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Bébé vient d'arriver : comment retrouver ses formes en gardant la forme, même en allaitant !

Nos diététiciennes vous conseillent.

En savoir plus