Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Implants mammaires PIP : réévaluation des recommandations après neuf cas suspects de cancer

Actualités santé

Implants mammaires PIP : réévaluation des recommandations après neuf cas suspects de cancer

[ Publié le 15 décembre 2011 ]

La France compterait désormais neuf cas de cancer chez des femmes porteuses d’un implant mammaire de la société Poly Implant Prothèse (PIP). L’Afssaps a réuni un premier comité de suivi. Autorités sanitaires, professionnels de santé et associations de patients ont à nouveau évalué les recommandations émises à l’attention des femmes concernées. Une nouvelle réunion de ce comité est prévue dans un mois.

sein-femme-implants_priorite_sante_mutualiste

La France compterait désormais neuf cas suspects de cancer chez des femmes porteuses de prothèses mammaires PIP (pour Poly Implant Prothèses). Dans ce contexte de crise, le premier comité de suivi des femmes porteuses de prothèses mammaires PIP s’est tenu le 14 décembre. Il a réuni les autorités sanitaires, les professionnels de santé et les associations de patients. Son objectif : renforcer les recommandations émises à l’attention des professionnels et évaluer à nouveau celles qui sont destinées aux femmes concernées.

Au cours de cette réunion présidée par le Pr Jean-Yves Grall, directeur général de la Santé (DGS), l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a rapporté huit signalements. Cinq adénocarcinomes, le cancer du sein le plus courant, ont été déclarés. Le DGS a également fait part d’un lymphome rare du sein ayant tué la malade, d’un lymphome de l'amygdale et d’un cas de leucémie aiguë. Ce décompte n'inclut pas le lymphome rare en 2010, qui avait provoqué la mort de la patiente. Pourtant, ce décès est à l'origine de l'ouverture d'une information judiciaire à Marseille sur les prothèses PIP. Le dossier médical de cette patiente n’aurait toujours pas été transmis.

Remboursement des frais liés au retrait
Même s’il n’est pas encore avéré que les prothèses mammaires PIP puissent provoquer des cancers, l’Afssaps recommande à toutes les femmes porteuses de ces implants de consulter leur médecin traitant ou leur chirurgien. "Elles doivent bénéficier systématiquement d’un examen clinique et des examens radiologiques appropriés", souligne-t-elle.

Par ailleurs, toute rupture, suspicion de rupture ou suintement d’une prothèse doit conduire à son retrait, ainsi qu’à celui de la seconde prothèse. La question d’un retrait préventif doit être discutée avec votre médecin. Le DGS a également confirmé que "toutes les femmes porteuses d’implants PIP seront remboursées des frais médicaux et chirurgicaux liés à l’explantation. Les femmes qui relèvent d’une reconstruction après chirurgie du cancer du sein seront également remboursées de la pose d’une nouvelle prothèse".

Indemnisation du préjudice subi
L’Afssaps avait suspendu la mise sur le marché et l’utilisation des prothèses PIP dès mars 2010, alertée par un taux anormalement élevé de ruptures de ces implants mammaires. Elle a lancé par la suite "une campagne d’inspection des sites des principaux fabricants et distributeurs de prothèses mammaires en France", toujours en cours. Les inspecteurs sont chargés de contrôler le processus de production, les sites de distribution et la qualité du gel. Ils effectuent aussi des tests de résistance mécanique des enveloppes des implants.

Un numéro vert, le 0800.636.636 (gratuit depuis un poste fixe), a été mis en place depuis le premier signalement de cancer pour répondre aux interrogations des femmes sur ces prothèses. Enfin, au-delà des poursuites judiciaires en cours, le préjudice subi par les femmes porteuses des prothèses PIP pourra faire l’objet d’une indemnisation devant la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (Civi). Un deuxième rendez-vous du comité de suivi est prévu dans un mois, pour faire le point de la situation.

Source : Afssaps, DGS, ministère de la Santé, sites consultés le 15 décembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Cancer sein

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER