Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Grippe A/H1N1 : le vaccin inoculé aux femmes enceintes est efficace et sans danger

Actualités santé

Grippe A/H1N1 : le vaccin inoculé aux femmes enceintes est efficace et sans danger

[ Publié le 13 décembre 2011 ]

Une étude française confirme l’innocuité du vaccin anti-grippe A/H1N1 sans adjuvant utilisé chez les femmes enceintes. De plus, ce vaccin les protège de manière efficace contre la grippe, ainsi que leur nouveau-né.

enceinte-grippe-vaccin-h1n1_priorite_sante_mutualiste

Bonne nouvelle ! Le vaccin anti-grippal A/H1N1 sans adjuvant, délivré aux femmes enceintes en 2009, les a protégées efficacement contre ce virus, ainsi que leur enfant. De plus, son absence de toxicité est confirmée. C’est ce que révèle une étude française menée auprès de 107 femmes enceintes et vaccinées en 2009. Toutes se situaient entre 22 et 32 semaines d’aménorrhée, c’est-à-dire dans le deuxième trimestre de leur grossesse.

L’objectif de cette étude, réalisée par la Dre Odile Launay et son équipe du centre d’investigation clinique en vaccinologie Cochin Pasteur (Inserm/AP-HP/Institut Pasteur/Université Paris Descartes) : étudier l’efficacité d’une injection unique de ce vaccin. Pour ce faire, les scientifiques se sont intéressés à l’immunogénicité, c’est-à-dire la réponse des sujets en termes de production d’anticorps. Ils ont également mesuré le passage des anticorps maternels vers le nouveau-né à travers la barrière placentaire.

Avant la vaccination, 19% des patientes présentaient déjà des anticorps dirigés contre le virus à des taux considérés comme protecteurs. Trois et six semaines après avoir reçu le vaccin, cette proportion s’est élevée à 98%. A l’accouchement et trois mois après, le taux de femmes protégé demeurait haut, respectivement à 92% et 90%. Enfin, et c’est la bonne surprise, les auteurs ont également identifié des anticorps chez 95% des nouveau-nés, un taux important qui traduit le fait que ces enfants sont effectivement protégés eux aussi.

"Cette étude montre que la vaccination antigrippale est immunogène chez la femme enceinte et permet également de protéger les nourrissons par les anticorps transmis à travers le placenta", explique Odile Launay. De plus, ce vaccin antigrippal administré au cours de la grossesse ne présente pas de toxicité – à condition, une fois encore, de l’administrer sans adjuvant, puisque les chercheurs n’ont étudié que ce type de vaccin.

Les futures mères figurent parmi les groupes à risque de grippe saisonnière pour lesquels le vaccin est pris en charge à 100% par l’assurance-maladie. Par ailleurs, "le virus grippal A/H1N1 de 2009 est toujours en circulation, c’est pourquoi il est intégré, sous une forme inactivée, dans la vaccination antigrippale saisonnière", précise la Dre Launay.

Source : Inserm/Annals of Internal Medicine, 6 décembre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Grossesse , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER