Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sécheresse oculaire : des causes et des symptômes variés

Actualités santé

Sécheresse oculaire : des causes et des symptômes variés

[ Publié le 14 novembre 2011 ]

La sécheresse oculaire constitue une gêne parfois importante. Elle est liée à une diminution de la production de larmes. Ses causes et ses manifestations varient.

yeux-gouttes-secheresse-occulaire_priorite_sante_mutualiste

Yeux qui piquent, sensation de brûlure oculaire, gêne à la lumière. Ces symptômes, qui se manifestent différemment selon les causes et les personnes, résultent tous du même trouble : la sécheresse oculaire. Elle résulte d’une incapacité, temporaire ou permanente, à produire assez de larmes pour assurer le confort des yeux.

Ce manque de larmes provoque non seulement un inconfort oculaire, mais il peu aussi entraîner une inflammation de la cornée (kératite) ou une conjonctivite. Aussi, même si l’envie de vous frotter les yeux vous démange, n’y cédez pas. Si vous avez du mucus autour des yeux, retirez-le à l’aide d’un coton, après vous être lavé les mains.

D’une manière générale, la production lacrymale diminue avec l’âge. Elle peut aussi être associée au port de lentilles de contact, à des maladies comme l’arthrite ou à la consommation de certains médicaments. Les diurétiques, bétabloquants, antihistaminiques, somnifères, anti-acnéiques et analgésiques sont tout particulièrement concernés. Les causes peuvent aussi être environnementales : pièce surchauffée, grand vent, ou encore fumée de tabac.

Une visite chez un ophtalmologiste suffit généralement à déterminer les causes d’une sécheresse oculaire. Le traitement se fera le plus souvent par l’administration de larmes artificielles, utilisées sous la forme de collyres.

Source : Société canadienne d’ophtalmologie, consultée le 12 septembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Oeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER