Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Médicaments à base de Ginkgo biloba : les alternatives qui fonctionnent

Actualités santé

Médicaments à base de Ginkgo biloba : les alternatives qui fonctionnent

[ Publié le 7 novembre 2011 ]

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a rendu un avis défavorable concernant le rapport bénéfice-risque des vasodilatateurs à base de feuilles de Ginkgo biloba. Ces produits sont utilisés pêle-mêle pour traiter les déficits cognitifs liés à l’âge, les troubles vasculaires liés au rétrécissement des artères des jambes, ou encore les vertiges. Ils pourraient bientôt être déremboursés, voire retirés du marché. Quelques conseils pour les remplacer.

ginkgo-biloba_priorite_sante_mutualiste

Le Ginkgo biloba bientôt exclu de la pharmacopée française ? Un rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) conclut que "le rapport bénéfice-risque des médicaments appartenant à la classe des vasodilatateurs périphériques et contenant des extraits de Ginkgo biloba est défavorable" dans toutes leurs indications. De plus, ces produits présentent "des effets indésirables majoritairement non graves, de type digestifs et cutanés", qui étaient déjà connus, précise l’Agence.

L’Afssaps adressera prochainement une lettre aux professionnels de santé pour leur faire part de cet avis et leur demander de revoir leurs prescriptions. Leur taux de remboursement était déjà passé de 30% à 15% en 2010. En d’autres termes, ces médicaments sont déjà considérés comme insuffisamment efficaces.

Le gouvernement envisage à présent de les dérembourser, voire d’interdire leur commercialisation. "Les produits à base de Ginkgo biloba n’ont pas été inclus dans la première 'charrette' de déremboursements, qui sera effective au 1er décembre 2011, mais ils devraient faire partie d’une deuxième vague puisque toutes leurs indications ont un service médical rendu insuffisant", prédit Laure Lechertier, responsable du département politique des produits de santé à la Mutualité Française.

Des alternatives plus efficaces
Il va falloir trouver des alternatives au Ginkgo biloba. Ces médicaments sont encore prescrits à un grand nombre de personnes âgées comme "traitement d'appoint", notamment contre les déficits cognitifs liés à l’âge, les troubles vasculaires, les baisses d'acuité visuelle et auditive, ou encore les syndromes vertigineux. Or, il est toujours possible, et même préférable, de remplacer ces produits, maintenant obsolescents, par des thérapeutiques reposant sur une bonne hygiène de vie ou d’autres modes de prise en charge.

"Des alternatives existent", assure Laure Lechertier. Certaines sont d’ailleurs plus efficaces que le Ginkgo biloba, notamment pour la prévention des déficits cognitifs. "Plusieurs études ont démontré que les exercices de stimulation de la mémoire donnent de très bons résultats", souligne-t-elle. Quant aux problèmes vasculaires entraînant une difficulté à la marche, "ils peuvent être combattus par une prise en charge des risques cardiovasculaires – tabagisme, surpoids, diabète, cholestérol, hypertension artérielle –, un bon équilibre alimentaire, une activité physique régulière comme la marche, tous les jours pendant trente minutes". Chez les personnes à haut risque, il existe des traitements éprouvés : parlez-en à votre médecin traitant.

Si vous preniez du Ginkgo biloba afin de lutter contre des vertiges d’origine vasculaire, "d’autres médicaments peuvent être indiqués ou, dans certains cas, une rééducation avec un kinésithérapeute", explique Laure Lechertier. Enfin, contre les déficits sensoriels, un appareillage adapté, accompagné d’une rééducation, demeure la meilleure solution.

Source : Afssaps, 3 novembre 2011 – interview de Laure Lechertier, 8 novembre 2011
(Alexandra Capuano avec Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus