Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Maladies du coeur : les campagnes de prévention portent leurs fruits

Actualités santé

Maladies du coeur : les campagnes de prévention portent leurs fruits

[ Publié le 8 novembre 2011 ]

Bonne nouvelle : le nombre de personnes victimes d’une maladie coronarienne diminue en France. Les rédacteurs du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) reviennent sur les dernières évolutions épidémiologiques en la matière.

infarctus-maladie-cardiaque_priorite_sante_mutualiste

Moins d’infarctus en France entre 2000 et 2007 ! C’est l’un des constats des rédacteurs du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) paru le 8 novembre. Le BEH est diffusé par l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’étude publiée rapporte les tendances récentes aux maladies coronariennes chez les 35/74 ans vivant dans trois zones urbaines, à savoir la communauté urbaine de Lille et les départements du Bas-Rhin et de la Haute-Garonne.

"La comparaison des périodes 2000-2003 et 2004-2007 a montré une baisse moyenne de 19% des taux d’infarctus du myocarde et de décès coronariens dans les deux sexes et dans les trois régions", se réjouissent les rédacteurs. Ils précisent que, chez les femmes, cette baisse intervient seulement après l’âge de 54 ans.

"Ces résultats montrent que la tendance à la baisse de la fréquence de la maladie coronarienne observée en France depuis le début des années 1980 se poursuit", se réjouit le Dr Dominique Arveiler, du laboratoire d’épidémiologie et de santé publique de Strasbourg.

Ces progrès seraient dus à une meilleure prévention, et notamment "une baisse des cas d’hypertension artérielle, d’hypercholestérolémie, de tabagisme, de syndrome métabolique,  ainsi qu’une stabilisation de l’obésité", expliquent les rédacteurs. Une illustration du succès des campagnes de sensibilisation aux risques cardiovasculaires et métaboliques.

Toutefois, "la pathologie coronaire, et l’infarctus du myocarde en particulier, restent une cause majeure de mortalité et de morbidité dans le monde", rappelle le Dr Arveiler dans l’éditorial du BEH. Les efforts doivent donc être poursuivis.

Source : BEH, 40-41, 8 novembre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Cardiovasculaire , Infarctus

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER