Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Diabète de type 1 : les signes qui peuvent vous alerter

Actualités santé

Diabète de type 1 : les signes qui peuvent vous alerter

[ Publié le 14 novembre 2011 ]

A l’occasion de la journée mondiale du diabète, le 14 novembre, l’Association des jeunes diabétiques (AJD) a rappelé sa campagne de prévention de cette maladie chez l’enfant et l’adolescent. Elle livre, notamment, les signes pouvant faire soupçonner son apparition.

ado-diabete_priorite_sante_mutualiste

Une soif intense et une envie très fréquente d’uriner, occasionnant des réveils nocturnes ? Un amaigrissement et une fatigue inexplicables, des modifications de l’humeur ? Autant de symptômes qui, chez l’enfant et l’adolescent, sont caractéristiques et repérables d’un diabète dit "de type 1". Il s’agit d’un déficit en insuline, l’hormone qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang. Plus de neuf jeunes sur dix (97%) présentent ces signes dès l’apparition de cette maladie.

Depuis 2009, l’Observatoire national du diabète de l’Association des jeunes diabétiques (AJD) analyse les conditions de survenue et de diagnostic de cette forme de diabète. Les enfants et adolescents découvriraient souvent leur pathologie tardivement, à la suite d’une hyperglycémie ayant entraîné une "acidocétose", c’est-à-dire la présence de corps cétoniques – dérivés de l’acétone – dans les urines. Cette complication serait liée à un long délai entre les premiers signes du diabète et son diagnostic.

Une fois la glycémie de l’adolescent régulée, l’AJD conseille aux soignants et aux parents de le laisser prendre sa maladie en charge. Leur rôle doit se limiter à l’encadrer et à n’intervenir que s’ils pressentent un danger potentiel. "Le soutien de l’entourage reste primordial dans cette épreuve", précise l’AJD. "Si l’adolescent est valorisé pour les efforts accomplis, il en ressortira plus fort et mieux armé face à son diabète."

Le diabète de type 1, auparavant appelé "insulinodépendant", apparaît le plus souvent de manière brutale chez l’enfant ou l’adolescent. Les cellules du pancréas cessent de produire de l’insuline. Le glucose n’est alors plus dégradé et devient inutilisable par les cellules. Celles-ci puisent alors leur énergie dans les graisses, ce qui entraîne la formation de corps cétoniques. Ces corps sont toxiques : ils entraînent des nausées, des vomissements, un amaigrissement rapide et, dans les cas les plus graves, un coma.

Source : AJD, 2 novembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER