Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Des suppositoires contre la toux interdits chez les enfants de moins de 30 mois

Actualités santé

Des suppositoires contre la toux interdits chez les enfants de moins de 30 mois

[ Publié le 17 novembre 2011 ]

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) met les médecins en garde contre l’utilisation de suppositoires contre la toux à base d’huiles essentielles et contenant des extraits d’eucalyptus ou de camphre. Ces produits favoriseraient la survenue de convulsions chez les jeunes enfants.

medecin-bebe-suppositoires_priorite_sante_mutualiste

Halte aux suppositoires contenant des "dérivés terpéniques" chez les enfants de moins de 30 mois ! L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) met les professionnels de santé en garde contre "la survenue de convulsions fébriles ou d’épilepsie" chez les nourrissons, mais aussi les enfants qui ont déjà connu de tels épisodes.

Les dérivés terpéniques désignent les suppositoires à base d’huiles essentielles et contenant des extraits d’eucalyptus ou de camphre. Ces produits étaient jusqu’alors indiqués comme traitement d’appoint des affections bronchiques aiguës bénignes ou dans les états congestifs de l’oropharynx. "Ils ont été associés à des complications neurologiques – convulsions, somnolence et agitation –, en particulier chez l’enfant", précise l’Afssaps.

Un document pratique pour les parents
A l’initiative de la France, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a réévalué la balance bénéfice/risque de ces suppositoires. "L’analyse des données a souligné que leur efficacité n’a pas été clairement démontrée dans cette population", rapporte l’Afssaps.

L’Agence a donc pris deux mesures, effectives au 15 décembre. D’abord, les notices et l’étiquetage des suppositoires incriminés "seront systématiquement révisés" ; ensuite, tous ceux dont l’indication était limitée aux enfants de moins de 30 mois seront retirés du marché.

Soucieuse de diffuser davantage d’informations sur les manières de traiter la toux et les affections respiratoires du nourrisson et du jeune enfant, l’Agence a mis au point un document pratique destiné aux parents, disponible dans toutes les officines.

Source : Afssaps, 14 novembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus