Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cosmétiques éclaircissants : de vrais dangers pour la santé

Actualités santé

Cosmétiques éclaircissants : de vrais dangers pour la santé

[ Publié le 25 novembre 2011 ]

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mettent en garde sur les risques liés à la pratique de dépigmentation volontaire de la peau. L’Afssaps a publié une liste des produits dangereux vendus en France.

depigmentation_priorite_sante_mutualiste

Haro sur la dépigmentation volontaire, qui consiste à s’appliquer des produits pour éclaircir la teinte naturelle de sa peau ! Cette pratique répandue "repose sur l’usage de médicaments ou de préparations magistrales à fort potentiel éclaircissant détournés de leur indication médicale, de contrefaçons de médicaments ou de produits éclaircissants illicites", indique l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Ces cosmétiques peuvent contenir des dermocorticoïdes très puissants, de l’hydroquinone, voire des dérivés de mercure. "L’incorporation de ces substances est interdite dans les produits cosmétiques éclaircissants de peau", précise l’Afssaps. Or, des analyses ont mis en évidence des concentrations élevées de produits non conformes à la réglementation des cosmétiques, et dangereux pour la santé en raison de la présence de substances interdites : environ 30% en 2009 et 40% en 2010, relève la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Des effets secondaires sur la peau et sur l’organisme
Ces deux organismes ont donc travaillé ensemble pour publier une liste complète des "produits éclaircissants non conformes et dangereux identifiés en France". Par ailleurs, l’Afssaps a mis au point un document d’information destiné au grand public. "Il est nécessaire de consulter un médecin avant et pendant le traitement, notamment en cas de survenue d’effets indésirables", insiste-t-elle, tout en conseillant de ne pas y avoir recours.

Les produits éclaircissants sont présentés sous forme de crèmes, de gels, de laits corporels ou de savons. Ils sont appliqués sur tout le corps, seuls ou en association, une ou plusieurs fois par jour et le plus souvent pendant des années. Or, ils exposent leurs utilisateurs à des risques. Infections cutanées, acné, vergetures, troubles de la pigmentation, sont les principaux troubles observés. Ces pratiques peuvent aussi augmenter le risque de complications rénales et neurologiques, de diabète et d’hypertension artérielle, avertit l’Agence. De plus, "cela expose l’enfant à des risques toxiques en cas d’utilisation chez la femme enceinte ou allaitante."

Source : Afssaps, DGCCRF, 16 novembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER